Aller au contenu principal
Air Liquide
Air Liquide dans le monde
Choisir

Recherche & Développement

Ouvert

Marchés Globaux & Technologies

Ouvert

Fondamentaux du Groupe

Ouvert

Recherche & Développement

Ouvert

Électronique

Ouvert

Ingénierie & Construction

Ouvert

Grands projets

Ouvert

5 minutes pour découvrir la bourse

Connaître la bourse et son fonctionnement est important pour tout Actionnaire ou personne qui souhaite le devenir. Faisons le point ensemble et découvrez avec nous une partie de son histoire et de son fonctionnement !

La bourse est un marché réglementé sur lequel s’échangent des actifs qui peuvent, par exemple, être des valeurs mobilières ou des matières premières.

Un peu d’histoire...

Le terme “bourse” serait né au 14ème siècle lorsque des marchands belges se rendaient sur une place située en face d’une auberge tenue par une riche famille appelée Van der Beurse. On se rendait sur cette place que l’on nomma à l’époque “Ter beurse”, littéralement “à la bourse”. Au fil des années, ce terme est devenu celui que nous utilisons aujourd’hui, la bourse ! 

La Bourse de Paris a été créée en 1724. Avant cela, une “place des marchands” avait déjà été désignée dans Paris en 1563. Il existe désormais de nombreuses bourses au niveau mondial.

Marché primaire et marché secondaire

La bourse d’aujourd’hui est évidemment bien différente de ce qu’elle était à l’époque ! Si l’on s'intéresse au marché des actions cotées à la bourse, on distingue 2 marchés :

  • Lorsqu’une entreprise souhaite diversifier ses sources de financement et lever davantage de fonds, elle peut décider de s’introduire en bourse, c’est-à-dire d’émettre pour la première fois des actions sur le marché boursier ; elle peut aussi, si elle est déjà cotée, faire une augmentation de capital. Le marché primaire est donc le « marché du neuf » où sont cotés les titres pour la première fois, à un cours déterminé par l’émetteur, en fonction notamment des conditions de marché.
  • Les actions des entreprises cotées sont liquides, c’est-à-dire qu’une fois acquises, les investisseurs peuvent les échanger sur le marché secondaire, « marché de l’occasion ». La confrontation de l’offre et de la demande de ces actions contribue à la fixation de leur cours de bourse, c’est-à-dire de leur prix unitaire. Si la demande des acheteurs est supérieure à l’offre des vendeurs, le cours monte. Si elle est inférieure, le cours baisse.

Pour intervenir en bourse en achetant ou en vendant des actions, un investisseur doit placer un ordre de bourse. Il en existe plusieurs types - “au marché”, “à cours limité”, “à la meilleure limite”, etc. -, dont nous vous parlerons prochainement dans un autre article. 

En permettant aux entreprises de trouver une partie des capitaux nécessaires à leurs investissements et donc à leur expansion, la bourse joue ainsi un rôle primordial dans l’économie.

Le saviez-vous ? Alors que les transactions boursières se faisaient historiquement “à la criée” autour de la corbeille, la gestion des échanges de la Bourse de Paris est devenue entièrement électronique à la fin des années 1990.

Les obligations de l’entreprise cotée 

Les autorités de marché contrôlent le bon fonctionnement des bourses et le respect par les intervenants de leurs obligations. En France, c’est l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui joue ce rôle.

Les entreprises cotées (ou “émetteurs”) ont des obligations en matière d’information :

  • des obligations d’information permanente qui obligent notamment les sociétés à communiquer dès que possible en cas d’information privilégiée ;
  • des obligations d’information périodique qui visent la communication à échéances régulières de certaines informations, comme par exemple les rapports annuels et semestriels.

Article publié le 21 octobre 2021