Aller au contenu principal
Air Liquide
Air Liquide dans le monde
Choisir

Recherche & Développement

Ouvert

Électronique

Ouvert

Ingénierie & Construction

Ouvert

Grands projets

Ouvert

Résultats annuels

Comment les comprendre et les analyser ?

Le 10 février 2021, Air Liquide publiait ses Résultats annuels 2020. Un temps fort pour le Groupe et une occasion pour votre magazine “Parlons Actions” de revenir sur cette publication importante dans la vie des sociétés cotées en bourse.

Les sociétés cotées en bourse, à l’instar d’Air Liquide, sont tenues de publier une information financière régulière envers leurs actionnaires et l’ensemble des intervenants des marchés financiers. La publication des résultats financiers s’inscrit dans cette démarche : elle offre chaque année une vue d’ensemble sur les performances et les résultats de l’entreprise, et permet de se faire une idée précise de la dynamique de son activité, ses projets et ses perspectives.

Quelles informations regarder ?

Très concrètement, chaque entreprise détaille à cette occasion au titre de l’année écoulée :

  • ses principaux indicateurs financiers (chiffre d’affaires, résultat opérationnel et net, bénéfice net par action, etc.), certains pouvant être détaillés par activités ou zones géographiques ;
  • son rapport de gestion avec l’ensemble de sa performance financière ;
  • les faits marquants.

Tous ces éléments permettent de comparer les performances de la société par rapport aux années précédentes, de comprendre l’impact de certains événements exceptionnels sur son activité, de se projeter sur l’année à venir, mais aussi de comparer entre elles les entreprises d’un même secteur d’activité.

La stratégie de la société dans laquelle vous avez investi ou souhaitez investir porte-t-elle ses fruits au fil des ans ?

En étudiant les résultats d’une entreprise année après année et en particulier certains indicateurs clés, vous allez pouvoir mieux comprendre ses activités, vous forger une opinion sur la qualité de ses performances opérationnelles et la pertinence de ses choix stratégiques. Notez que ces indicateurs clés peuvent varier selon le secteur d’activité de la société. Pour Air Liquide, ce seront principalement : le chiffre d’affaires, la marge opérationnelle, le résultat net (part du Groupe) ou encore le ROCE.

Certains de ces indicateurs peuvent être présentés à la fois en “données publiées” et en “données comparables”. Cette dernière présentation permet de rendre compte de la performance de l’entreprise en la “retraitant” de l’effet d’événements externes (comme les taux de change ou les prix de l’énergie) ou exceptionnels tels que l’acquisition d’une société par exemple, pour faciliter la comparaison d’une année sur l’autre. 

Vous vous sentez un peu perdu ? Pas de panique, on vous en dit plus sur ces indicateurs :

Chiffre d'affaires

Le chiffre d’affaires est la somme des ventes de produits et services d’une entreprise.

S’il est en croissance, cela signifie que l’entreprise a vendu davantage de produits et services, a augmenté ses prix, ou a vendu davantage de produits à plus forte valeur ajoutée, donc à un prix plus élevé.

Résultat opérationnel courant
& Marge opérationnelle

Le résultat opérationnel courant correspond à la différence entre le chiffre d’affaires et les charges opérationnelles courantes (achats, salaires, dotation aux amortissements, provisions). Il exclut les charges et les produits considérés comme non opérationnels ou non courants, par exemple une cession d’actif ou d’ensemble d’actifs significatifs, le coût de l’endettement ou les impôts. Autrement dit, il traduit les gains que l'entreprise génère grâce à son exploitation courante.

Le ratio du résultat opérationnel courant sur le chiffre d’affaires donne la marge opérationnelle.

Plus l’entreprise parvient à créer de la valeur à partir de son activité courante, plus la marge opérationnelle est élevée. Au-delà du niveau de cette marge opérationnelle, qui peut varier sensiblement d’un secteur d’activité à l’autre, il est important d’étudier la capacité de l’entreprise à le maintenir ou à l’augmenter année après année.

Pour aller plus loin : la variation de la marge opérationnelle d’Air Liquide est souvent indiquée “hors énergie”. Pourquoi ?

Parce qu’Air Liquide transfère à ses clients les coûts d’énergie à prix coûtant, ce qui signifie que quel que soit le prix de l’énergie, celui-ci n’a aucun impact sur le résultat opérationnel courant du Groupe. En revanche, cette refacturation à prix coûtant a un impact sur le chiffre d’affaires. La marge opérationnelle fluctue donc en fonction de l'évolution des prix de l'énergie sans que ne soit créée de valeur ajoutée. C’est pourquoi Air Liquide communique un ratio de marge hors énergie.

Résultat net (part du Groupe)

Le résultat net désigne la différence entre le chiffre d’affaires et l’ensemble des charges de l’entreprise. C’est le bénéfice qu’elle a généré sur la période après avoir payé ses charges opérationnelles, amorti ses investissements, réglé ses frais financiers et payé ses impôts.

Le résultat net (part du Groupe) désigne quant à lui la part du résultat qui revient au Groupe, c'est-à-dire le résultat net du Groupe déduction faite de la part revenant aux actionnaires minoritaires des filiales non détenues à 100%.

Cet indicateur est lui-même utilisé dans le calcul d’autres indicateurs clés, comme par exemple le bénéfice net par action.

ROCE (Return On Capital Employed)

La rentabilité des capitaux employés est un ratio qui mesure la rentabilité des investissements effectués par une entreprise en comparant le résultat qu’elle a généré aux capitaux qu’elle a mobilisés (investissements industriels, actifs immatériels, dette…) pour y parvenir. C’est un indicateur pertinent pour les sociétés qui investissent de manière importante. Par exemple, un ROCE de 10 % indique qu’une entreprise génère 10 euros de résultat d’exploitation par tranche de 100 euros de capital mobilisé.

Le ROCE est un indicateur intéressant pour comparer des sociétés d’un même secteur d’activité. C’est un indicateur qui évolue lentement (sauf opérations exceptionnelles) dans la mesure où la rentabilité des nouveaux projets est diluée par le poids de tous les investissements passés, toujours présents au bilan.

Au-delà des chiffres, les publications de résultats sont également accompagnées d’une rétrospective des faits marquants de l’année (lancement de nouveaux produits, contrats signés, innovations...) qui illustrent la dynamique d’une entreprise et reflètent sa stratégie. 

Les publications de résultats sont enfin l’occasion pour l’entreprise de partager ses perspectives à court et à moyen terme. Autant d’informations qui vous permettent ensuite, en tant qu’actionnaire, de participer de façon avisée à l’Assemblée Générale, mais aussi en tant que potentiel actionnaire, de faire le choix d’investir ou non dans la société.

En savoir plus : 

Résultats annuels 2020 du groupe Air Liquide

Résultats annuels 2020 : entretien avec Benoît Potier

Article publié le 16 février 2021