Aller au contenu principal
Air Liquide
Air Liquide dans le monde
Choisir

Recherche & Développement

Ouvert

Marchés Globaux & Technologies

Ouvert

Fondamentaux du Groupe

Ouvert

Recherche & Développement

Ouvert

Électronique

Ouvert

Ingénierie & Construction

Ouvert

Grands projets

Ouvert

En action pour le climat

Agir pour une industrie propre avec nos clients

Air Liquide s’inscrit depuis de nombreuses années dans une démarche de croissance responsable. Conscient que l’industrie a un rôle majeur pour relever le défi du réchauffement climatique, le Groupe s’est fixé les objectifs en faveur du climat les plus ambitieux de son secteur. Une approche globale qui se décline dans ses activités, avec ses clients et l’ensemble de l’écosystème. Focus aujourd’hui sur la façon dont Air Liquide travaille main dans la main avec ses clients.

En complément de l’action menée sur ses propres activités, Air Liquide, grâce à sa connaissance approfondie des problématiques de ses clients, déploie des solutions bas carbone pour eux — production, transport et procédés — et codéveloppe également avec eux des solutions innovantes.

Des solutions bas carbone déjà déployées

Avec ses clients, Air Liquide est engagé depuis longtemps pour une industrie durable, notamment grâce à des solutions bas carbone. Parmi elles, l’externalisation de la production. Lorsque les clients d’un même bassin industriel nous confient leur production de gaz, cela nous permet de mettre en commun les actifs de production et de générer une réduction de 15 à 20 % de la consommation énergétique, et donc des émissions de CO2. Le développement de la sous-traitance a donc un impact positif pour la planète, même s’il signifie qu’Air Liquide doit prendre à son compte davantage d’émissions.

D’autres solutions visent à la réduction des émissions liées au transport, par exemple en installant des unités de production directement chez les clients.

Enfin, chez les clients des secteurs de la sidérurgie ou du verre, le déploiement des technologies d’oxycombustion, et en particulier la solution HeatOx™, contribue à améliorer l’efficacité énergétique de leur outil de production et donc à réduire leurs émissions de CO2.

15 à 20 %  de consommation énergétique

C’est l’optimisation énergétique, et donc la réduction des émissions de CO2, rendue possible par la mise en commun des actifs de production d’Air Liquide pour fournir l’ensemble de ses clients.

Source : Estimation Air Liquide, novembre 2018

Des procédés industriels innovants

Air Liquide poursuit par ailleurs sa démarche d’innovation en matière de techniques de production afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre de ses clients, grâce à son expertise scientifique et technique et sa connaissance approfondie des procédés de fabrication. Ces solutions visent bien sûr à limiter les émissions directes, mais peuvent aussi porter sur la capture du CO2 sur le site de production, pour qu’il ne soit pas rejeté dans l’atmosphère. Ce CO2 peut même ensuite être valorisé auprès d’autres clients.

Nos solutions concrètes

Four pilote Air Liquide en phase de test au Campus Innovation Paris

Améliorer l’oxycombustion avec HeatOx™

L’oxycombustion, principalement utilisée dans les secteurs de la métallurgie et de la fabrication du verre, consiste à augmenter la concentration en oxygène de l’air utilisé lors de la combustion, afin de rendre cette dernière plus efficace. La technologie HeatOx™ d’Air Liquide a la particularité de réutiliser la chaleur produite par le processus de production pour préchauffer l’oxygène et le gaz naturel (méthane) en amont. Ce procédé permet de réduire à la fois la consommation d’oxygène et de gaz, les émissions de CO2 mais également d’oxydes d’azote.

Fourneau de production d'une usine métallurgique.

Décarboner l’acier avec l’hydrogène

Matériau indispensable dans nos sociétés modernes, l’acier souffre d’une production très émettrice de CO2. Depuis de nombreuses années, Air Liquide échange et travaille avec ses clients sidérurgistes pour mettre au point des solutions visant à réduire ces émissions. Des pistes prometteuses sont actuellement à l’étude, telles que l’injection d’hydrogène dans un haut-fourneau traditionnel, qui entraîne une baisse de la consommation de charbon et, par conséquent, de la quantité de COémise par tonne d’acier. L’hydrogène pourrait également être employé à la place du coke pour la réduction du minerai, permettant de réduire jusqu’à 80 % les émissions.

Cryocap™ sur l'unité de production d'hydrogène de Port-Jérôme en Normandie.

Capter le CO2 avec Cryocap™

Le procédé Cryocap™ mis au point par Air Liquide autour des processus cryogéniques (très basses températures), permet de capturer le CO2 émis durant la production d’hydrogène par reformage de gaz naturel. L’intérêt de cette innovation est double, puisqu’elle permet non seulement de capter une grande partie du CO2 émis lors de la production, mais aussi d’améliorer l’efficacité du processus de production. Le carbone capté peut ensuite être liquéfié et purifié afin d’être valorisé pour différentes applications dans des secteurs tels que l’agriculture (serres horticoles), l’industrie alimentaire (carbonatation des boissons gazeuses…), la chimie et les transports.

Article publié le 24 mai 2019