Aller au contenu principal
Air Liquide
Air Liquide dans le monde
Choisir

Recherche & Développement

Ouvert

Électronique

Ouvert

Ingénierie & Construction

Ouvert

Grands projets

Ouvert

[Dossier] L’hydrogène dans le monde

3/3

Pourtant si petite, la molécule d’hydrogène prend de plus en plus de place dans l'actualité, partout dans le monde. Que ce soit en Europe, en Asie ou en Amérique du Nord, la course vers l’hydrogène propre est lancée ! Focus dans ce dernier volet de notre dossier sur l’hydrogène sur son déploiement au niveau mondial.

Pour son rôle dans la transition vers une société bas carbone, son potentiel dans le domaine de la mobilité ou encore comme nouvelle filière d’avenir, l’hydrogène et ses applications sont à la hauteur des enjeux : immenses ! Tour d’horizon des pays engagés pour cette révolution énergétique dans laquelle Air Liquide est fortement impliqué.

La première société hydrogène sera-t-elle asiatique ?

De nombreux pays développent, depuis plusieurs dizaines d’années, des stratégies et des technologies hydrogène. Que ce soit pour garantir son indépendance énergétique, favoriser une mobilité propre, réduire ses émissions de CO2, ou devenir leader des piles à combustible, chacun a ses raisons et ses priorités… Et parmi tous ces pays en route vers l’hydrogène, le Japon est parmi les plus avancés en la matière, un véritable pionnier. Découvrez pourquoi et comment à travers le cinquième épisode du podcast “La minute hydrogène”. Cliquez sur le bouton ci-dessous et laissez-vous guider. 

D’autres pays asiatiques sont également moteurs sur le sujet de l’hydrogène : 
La Chine s’est intéressée à la pile à combustible dès les années 70 dans le cadre de la recherche spatiale. Elle a depuis accéléré le mouvement pour se donner les moyens de révolutionner la mobilité, notamment par la construction de stations de recharge pour véhicules hydrogène.

En savoir plus

Si la Corée du Sud s'est intéressée au sujet plus récemment, ses ambitions n'en sont pas moins grandes, surtout en matière de mobilité hydrogène. Des ambitions affirmées par le Président Moon Jae-in en janvier 2019 avec un objectif de 820 000 véhicules en 2030 (dont 20 000 camions et autant de bus) ; et réaffirmées depuis dans le cadre du plan stratégique du pays visant à atteindre la neutralité carbone en 2050 dans le secteur énergétique. Une transition indispensable pour ce petit pays, le cinquième plus grand consommateur d’énergie au monde... mais dont plus de 95 % est importée. Au-delà de l’indépendance énergétique et de l’urgence de lutter contre les particules fines qui envahissent les villes, le Gouvernement entend développer une économie nouvelle. 

En savoir plus

L’Amérique du Nord : la mobilité hydrogène en plein boom

L’Asie n’est pas le seul continent à développer des stratégies et des technologies hydrogène. L’Amérique du Nord suit de près le mouvement, et Air Liquide participe à cette transformation grâce à différentes initiatives.

Très engagée dans la transition énergétique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la Californie développe depuis plusieurs années déjà une politique de mobilité hydrogène ambitieuse dans un pays où la voiture est reine et le pétrole son roi. Air Liquide accompagne ces changements, notamment au Nevada avec la construction d’un site de production permettant de fournir de l’hydrogène aux marchés de la mobilité de l’ouest des États-Unis.

En savoir plus

Air Liquide a construit à Bécancour, au Québec, le plus grand électrolyseur PEM (membrane échangeuse de protons) au monde. Sa proximité avec les principaux marchés industriels du Canada et du nord-est des États-Unis contribuera à assurer l’approvisionnement en hydrogène renouvelable de ces régions d’Amérique du Nord, pour l’industrie et la mobilité.

En savoir plus

L’Europe se structure pour le développement d’une filière européenne de l’hydrogène

En juillet dernier, la Commission Européenne a présenté un plan stratégique pour le développement de l’hydrogène. L’Allemagne, leader européen des stations à hydrogène, a elle aussi proposé un plan de 9 milliards d’euros en juin dernier pour produire 5 gigawatts à partir d'énergies renouvelables d'ici à 2030. Elle a été suivie en septembre par la France avec son plan à 7,2 milliards d’euros pour développer une filière industrielle autour de l’hydrogène, avec un objectif de production de 6,5 gigawatts. Avec ces initiatives et bien d’autres en Espagne, au Portugal et en Italie notamment, l’Union Européenne souhaite affirmer son rôle de premier plan dans ce domaine. 

La mobilité hydrogène suscite un intérêt croissant et est aujourd'hui perçue comme une alternative viable aux véhicules thermiques et au tout-électrique. Tour d’horizon en Allemagne, pionnier en la matière

En savoir plus

Toujours dans l’optique de participer à la transition énergétique, les pays européens s’allient et proposent de nouvelles solutions pour limiter les rejets de gaz à effet de serre notamment en développant la mobilité à hydrogène pour les véhicules lourds : Air Liquide et le port de Rotterdam ont ainsi annoncé le lancement d’une nouvelle initiative conjointe ayant pour objectif de permettre à 1 000 camions hydrogène zéro émission de relier les Pays-Bas, la Belgique et l'ouest de l'Allemagne d'ici 2025.

En savoir plus

Air Liquide va également construire la première station hydrogène haute pression destinée aux camions longue distance en Europe. La station sera construite dans le cadre du projet HyAMMED qui regroupe des industriels, des transporteurs et des acteurs de la grande distribution tels que Carrefour, Coca-Cola European Partners et Monoprix, soucieux de voir le transport de marchandises évoluer vers des solutions propres et durables. Elle alimentera huit des poids lourds de la première flotte européenne à hydrogène, spécialement conçus dans le cadre du projet. 

En savoir plus

À vous de jouer !

Après avoir lu et écouté ce dossier, saurez-vous répondre à ces 3 questions sur l’hydrogène ?

Combien de véhicules à hydrogène la Chine prévoit-elle de commercialiser d’ici 2030 ?

La Chine a réorienté son industrie et ses financements vers la recherche sur l’hydrogène et prévoit d’ici 2030 un million de véhicules à hydrogène.

Combien de camions pourront relier les Pays-Bas, la Belgique et l'ouest de l'Allemagne grâce à l’initiative conjointe d’Air Liquide et du port de Rotterdam ?

L’objectif d’Air Liquide et du port de Rotterdam est de permettre à 1 000 camions hydrogène zéro émission de relier les Pays-Bas, la Belgique et l'ouest de l'Allemagne d'ici 2025.

Combien de gigawatts d’hydrogène d’origine renouvelable l’Allemagne souhaite-t-elle produire d’ici 2030 ?

L’Allemagne, pays ayant le réseau de stations à hydrogène le plus développé en Europe, a publié en juin dernier un plan de 9 milliards d’euros pour développer une capacité de production de 5 gigawatts à partir d'énergies renouvelables d'ici à 2030.

Article publié le 15 janvier 2021