Aller au contenu principal

Climat et qualité de l'air

Air Liquide s'engage

Dans le cadre d’une approche globale du climat, Air Liquide s’est fixé les objectifs les plus ambitieux de son secteur.

Nos objectifs climat

Dans notre entreprise

Réduire de 30 % l’intensité carbone de nos activités entre 2015 et 2025.

Pour réduire de 30 % son intensité carbone d’ici 2025, Air Liquide s’engage à :

  • augmenter de près de 70 % ses achats d’énergie renouvelable en passant de 6 à 10 TWh
  • améliorer l’efficacité énergétique de ses unités de production : à travers l’automatisation et la centralisation de ses opérations, le Groupe optimise les performances de ses usines – notamment en matière de consommation énergétique – avec à la clé des gains d’efficacité, mais aussi une réduction de son empreinte environnementale (émissions indirectes de CO2 évitées)
  • réduire de 10 % l'empreinte carbone de ses produits, en agissant tant sur la production que sur le transport (conversion de 20 % de sa flotte mondiale de camions aux carburants alternatifs)

Le transport et efficacité des tournées de livraison

85 % de nos livraisons de gaz se font par canalisation ou par l’intermédiaire d’unités sur les sites clients. Ainsi, 15 % seulement des gaz de l’air ou de l’hydrogène que nous produisons sont transportés par la route.

Entre 2013 et 2017, grâce au succès des programmes d’optimisation des tournées, l’efficacité du transport des gaz industriels a continué à s’améliorer.

Évolution de la distance parcourue par tonne de gaz industriel livré*
2013 2014 2015 2016** 2017
95,3 94,8 92,2 90,3 93,3

* En kilomètres par tonne livrée pour l'activité Industriel Marchand, base 100 en 2007.
** Hors Airgas.
 

Avec nos clients

Agir pour une industrie propre.

Avec ses clients, le Groupe s’engage également pour une industrie durable. Grâce à sa maîtrise des molécules essentielles (oxygène, hydrogène, CO2...) et sa connaissance approfondie des procédés de ses clients, Air Liquide propose des technologies qui permettent à ses clients d’améliorer l’efficacité énergétique de leurs procédés industriels, et de réduire leurs émissions. Le Groupe innove en permanence pour proposer de nouvelles solutions bas carbone. Découvrez ci-dessous quatre exemples en ce domaine.

Oxycombustion à haute température

HEATOX™ est une technologie innovante qui rend le procédé d’oxycombustion encore plus efficace. Elle consiste à récupérer la chaleur dégagée par les fumées issues de la combustion pour chauffer l’oxygène et le combustible, augmentant ainsi de 10  % la performance du procédé. Par rapport à la combustion à l’air, cette technologie permet d’atteindre jusqu’à 50 % d’économies d’énergie et autant de réduction des émissions de CO2. Ces technologies d’oxycombustion permettent aussi de réduire les émissions d’oxydes d’azote des fours à verre de 60 à 95 %.

Cette technologie est tout particulièrement intéressante pour le marché chinois qui représente environ 50 % de la production mondiale de verre. Ainsi, le Groupe contribue à l’amélioration de la qualité de l’air en  permettant à ses clients dans l’industrie du verre de diminuer leurs émissions d’oxydes d’azote tout en augmentant leur efficacité énergétique.

enScribe™

enScribe™, la nouvelle gamme de matériaux avancés de gravure en Électronique, a un effet de serre 8 fois inférieur à celui des gaz de gravure usuels. Son utilisation, chez un seul client, a déjà permis de réduire de 1 % les émissions mondiales de l’industrie des semi-conducteurs.

Cryocap™

Le procédé Cryocap™ est une innovation technologique, inédite au niveau mondial, de captage de CO2 utilisant un procédé cryogénique (utilisation de très basses températures). Cryocap™ peut être utilisé pour différentes industries : aciéries, centrales thermiques, unités de production d’hydrogène.

Solidia Technologies

L’association entre Air Liquide et la start-up américaine Solidia Technologies développe et commercialise un « béton durable ». Le procédé Solidia remplace l’eau par du CO2 pour le durcissement du béton. Cette nouvelle génération de ciment permet à l’ensemble de la chaîne industrielle de réduire jusqu’à 70 % l’empreinte environnementale du béton préfabriqué. Au-delà de la capture de grandes quantités de CO2 la qualité du béton obtenu est ainsi nettement améliorée. Air  Liquide fournira le nouvel équipement d’injection de dioxyde de carbone destiné à la production du béton Solidia Concrete™ et sera le fournisseur mondial de référence du gaz utilisé dans les procédés brevetés par Solidia Technologies.

Emissions de CO2 évitées en 2017

Grâce à ses produits et son efficacité opérationnelle, Air Liquide permet d'éviter l'émission de 16,1 Mt de CO2 en 2017 réparties de la manière suivante : 11,5 Mt de CO2 évitées chez les clients grâce à l'utilisation d'oxygène produit par les unités de séparation des gaz de l'air (ASU) et 4,6 Mt de CO2 dues à l'efficacité opérationnelle du Groupe comparée à une autoproduction par les clients.

Pour la planète

Contribuer au développement d’une société bas-carbone.

Avec les écosystèmes, via un dialogue actif avec un ensemble d’acteurs (pouvoir publics, partenaires industriels, ONGs...), Air Liquide contribue au développement d’une société bas carbone, notamment :

  • en développant le biométhane pour l’industrie et les transports :  Air Liquide exploite dans le monde plus de 10 unités de production de biométhane pour réinjection dans le réseau de gaz naturel ou distribution via son réseau de stations bio-GNV pour véhicules
  • en proposant des solutions alternatives pour la logistique du froid (blueeze et Cryocity notamment)
  • en promouvant l’hydrogène - et notamment l’hydrogène décarboné - qui, tant sur le plan de la mobilité que de l’énergie, jouera un rôle clef dans la lutte contre le changement climatique et la transition énergétique. Air Liquide a construit et installé plus de 120 stations d’hydrogène pour le transport propre dans le monde

L’hydrogène, une énergie propre

L’hydrogène énergie constitue l’une des solutions pour répondre aux défis du transport propre : réduction des gaz à effet de serre, de la pollution dans les villes et de la dépendance aux carburants pétroliers. Utilisé dans une pile, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. L’hydrogène peut être produit à partir d’énergies renouvelables. L’hydrogène représente donc un fort potentiel pour fournir de l’énergie propre et une alternative aux énergies fossiles.

L’hydrogène énergie est un secteur en plein développement : le Groupe maîtrise l’ensemble de la chaîne industrielle (production, stockage, distribution et utilisation par le client final) et participe au développement de cette activité.

La démarche Blue Hydrogen

Blue Hydrogen est une démarche d’Air Liquide qui vise à décarboner progressivement sa production d’hydrogène dédiée aux applications énergétiques. Actuellement, 95 % de l’hydrogène produit par le Groupe l’est à partir de gaz naturel. Air Liquide s’engage d’ici à 2020 à augmenter progressivement la part d’hydrogène produit à partir de sources d’énergie décarbonées, c’est-à-dire sans rejet de CO2. L’objectif du Groupe est de produire à cet horizon au moins 50 % de l’hydrogène nécessaire aux applications de l’énergie hydrogène à partir de sources d’énergies décarbonées en combinant :

  • le réformage de biogaz
  • l’utilisation des énergies renouvelables lors de l’électrolyse de l’eau
  • les technologies de captage et valorisation du CO2 émis lors de la production d’hydrogène à partir de gaz naturel

Conseil de l'Hydrogène

Le 17 janvier 2017 à Davos, en Suisse, treize leaders des secteurs de l’énergie, du transport et de l’industrie ont lancé une initiative globale pour partager leurs vision et ambition pour l’hydrogène comme accélérateur de la transition énergétique et atteindre les objectifs liés aux changements climatiques. Au cours de ce lancement, les membres du Conseil de l'Hydrogène dont Air Liquide a été l’un des initiateurs, ont indiqué leur volonté d’intensifier leurs investissements dans le développement et la commercialisation de l’hydrogène et des piles à combustible. À fin 2018, le Conseil de l’Hydrogène réunit plus de 50 entreprises de rang mondial.

Innover pour le climat

Environ 100 millions d’euros de dépenses d’innovation sont consacrées chaque année à la réduction des émissions de CO2 de nos produits ou ceux de nos clients, soit environ un tiers de nos dépenses d’innovation.

Près de 40 % des décisions d’investissement répondent à des enjeux environnementaux et climatiques.

Qualité de l’air

L’air est un bien commun, vital et universel. Sa qualité est menacée dans de nombreuses régions du monde par un développement déséquilibré, entraînant des problèmes de santé publique (maladies cardio-vasculaires, accidents vasculaires cérébraux, maladies respiratoires) avec un coût conséquent, humain et financier, pour la société.

Les polluants de l’air sont multiples : NOx, SOx, particules fines (PM10, PM2,5)… cette pollution est causée en partie par la combustion d’énergies fossiles.

Air Liquide agit de façon citoyenne pour préserver l’environnement et la santé publique, avec comme objectifs d’améliorer la qualité de l’air.

Focus

Désulfuration des hydrocarbures

L’hydrogène est largement utilisé pour la désulfuration des hydrocarbures et permet de réduire les émission de particules.

En savoir plus

L’hydrogène fourni par Air Liquide aux raffineries (environ les deux tiers des quantités vendues par le Groupe sont utilisées à cet effet) a permis d’éviter en 2015 le rejet dans l’atmosphère d’environ 1,2 million de tonnes d’oxydes de soufre. Ceci représente plus de quatre fois la totalité des émissions d'oxydes de soufre d'un pays comme la France.

Ces oxydes peuvent provoquer des problèmes respiratoires chez l’homme. Ils sont non seulement responsables des brouillards de pollution qui se forment au-dessus de certaines agglomérations, mais également de pluies acides qui entraînent la déforestation et l’acidification de l’eau. Le soufre entraîne aussi une dégradation rapide des pots catalytiques des véhicules, ce qui dégrade sa capacité à filtrer les particules fines.

Fermer

Présentation - Objectifs climat : agir

PDF - 4.47 Mo