Aller au contenu principal

Assemblée générale du 12 mai 2016

Précisions sur les résolutions nº18 et nº19

Suite à des échanges avec des actionnaires institutionnels, veuillez trouver ci-dessous une synthèse et des informations supplémentaires concernant la rémunération long terme, à travers l’attribution d'options de souscription d'actions et d’actions de performance.

Conditions de performance applicables au plan d’options de souscription 2013

Pondération 65 % 35 %
Conditions de performance Croissance du Bénéfice Net par action récurrent hors effet de change et éléments exceptionnels 2015 vs 2012 Rendement pour l’actionnaire, défini comme la croissance moyenne annualisée d’un placement en actions Air Liquide sur les exercices 2013/2014/2015
Objectif +15 % de croissance du BNPA pour 100 % d’attribution
puis dégressivité sur une base linéaire
jusqu’à 0 % d’attribution pour 0 % de croissance du BNPA
Un rendement pour l’actionnaire de 8 % pour 100 % d’attribution
puis évolution sur une base linéaire
jusqu’à 0 % d’attribution pour un rendement pour l’actionnaire de 4 %
Réalisation des conditions de performance +13,81 % +12,82 %
Attribution 92,1 % 100 %
Attribution totale 94.9 %

 
Les taux de réalisation des conditions de performance étaient de 90,5 % pour le plan de 2012 et de 97,9 % pour le plan de 2011.

Conditions de performance applicables au plan d'options de souscription 2014 et aux plans d’options de souscription et de performance 2015

Pondération 65 % 35 %
Conditions de performance Moyenne des croissances annuelles du Bénéfice Net par action récurrent hors effet de change et éléments exceptionnels sur 3 exercices
50 %
Rendement pour l’actionnaire, défini comme la croissance moyenne annualisée d’un placement en actions Air Liquide sur 3 exercices
50 %
Rendement pour l’actionnaire vs 2 benchmarks
½ CAC 40 et ½ pairs sur 3 exercices
Objectif Identique au plan 2013
soit +5 % par an, comme publié
Identique au plan 2013
soit un rendement pour l’actionnaire de 8 %, comme publié
- 0 % si le taux de rendement Air Liquide est inférieur de 3 % à la moyenne des deux indices
- 100 % si le taux de rendement Air Liquide est supérieur de plus de 3 % à la moyenne des deux indices
Réalisation des conditions de performance Ces éléments seront publiés en 2017 pour le plan 2014 et en 2018 pour le plan 2015.
Attribution
Attribution totale

Conditions de performance applicables aux options et aux actions de performance à attribuer en 2016

Pondération 65 % 35 %
Conditions de performance Moyenne des croissances annuelles du Bénéfice Net par action récurrent hors effet de change et éléments exceptionnels sur la période 2016/2017/2018
50 %
Rendement pour l’actionnaire, défini comme la croissance moyenne annualisée d’un placement en actions Air Liquide sur 3 excercices
50 %
Rendement pour l’actionnaire vs 2 benchmarks
½ CAC 40 – ½ pairs sur 3 excercices
Objectif Objectif supérieur à la croissance de +5 % par an retenue pour les plans précédents
Niveau de croissance fixé dans la fourchette de +6 % à +10 % par an (le niveau précis sera communiqué à l’issue du plan)
Identique au plan 2013
soit un rendement pour l’actionnaire de 8 %, comme publié
MODIFICATION
- 0 % si le taux de rendement Air Liquide est inférieur à la moyenne des deux indices
- 50 % si le taux de rendement Air Liquide est égal à la moyenne des deux indices

- 100 % si le taux de rendement Air Liquide est supérieur de plus de 3 % à la moyenne des deux indices
- évolution sur une base linéaire
Réalisation des conditions de performance Ces éléments seront publiés en 2019 pour le plan 2016.
Attribution
Attribution totale
  • BNPA récurrent
    Concernant le critère du BNPA récurrent, le principe retenu, tel que mentionné page 158 du document de référence d’Air Liquide 2015, est d’augmenter l’objectif de moyenne des croissances annuelles sur la période de 3 excercices. Plus spécifiquement, l’objectif de BNPA récurrent, précédemment à +5 % par an, a été fixé à un niveau de croissance compris dans la fourchette de +6 % à +10 % par an. Le niveau précis sera commu-niqué ex-post.
     
  • Le critère du rendement pour l’actionnaire (TSR)
    Les références auxquelles le TSR sera comparé et la composition du panel pourront être adaptées pour intégrer les commentaires reçus des investisseurs, comme mentionné dans le document de référence 2015 d’Air Liquide page 158.
    • Plus spécifiquement, concernant la part relative du TSR, l’objectif va rester basé sur une performance égale à la moyenne des deux indices. Néanmoins, le taux de réalisation des conditions de performance sera de 0 % si le TSR d’Air Liquide est inférieur à la moyenne des deux indices, de 50 % s’il est égal à la moyenne des deux indices et de 100 % s’il est supérieur de plus de 3 % à la moyenne des deux indices, sur la base d’une évolution linéaire. Cette modification renforce significativement ces conditions de performance puisqu’elles rendent toute attribution impossible pour une performance inférieure à la moyenne des deux indices.
    • Le TSR absolu reste inchangé avec le même objectif que celui des plans précédents, c’est à dire +8 % comme publié.

Conditions de performance applicables au plan d'options et aux actions de performance qui seront attribuées en 2017 :

Nous avons l’intention de simplifier le critère du TSR en incluant la comparaison à un seul indice publié et utilisé sur les marchés financiers. À hauteur de la part des conditions de performance qui dépend de ce critère de TSR relatif, aucune attribution d'optionsde souscription ou d’actions de performance ne sera possible si le TSR d’Air Liquide est inférieur à la médiane de cet indice.

Ces modifications seront proposées au Conseil d’administration pour approbation.