Aller au contenu principal

Information sur les rémunérations des dirigeants

en application du Code AFEP-MEDEF

Le Conseil d’administration d’Air Liquide, lors de sa réunion du 13 février 2013, a arrêté les éléments de rémunération des dirigeants mandataires sociaux.

Exercice 2012

Sur la base des comptes établis pour l’exercice 2012, le Conseil d’administration a arrêté le montant de la part variable due aux dirigeants mandataires sociaux, au titre de l’exercice 2012.

La rémunération brute totale s’établit donc comme suit :

En milliers d’euros (arrondis)Benoît PotierPierre Dufour
Part fixe11 080627,5
Part variable1 653726,8

1 Pour Pierre Dufour, le montant inclut la rémunération due au titre du contrat de travail.

Elle correspond à une variation 2012/2011 de +1,6% pour Benoît Potier et de +1% pour Pierre Dufour.

Exercice 2013

Le Conseil a déterminé les rémunérations fixes et les principes applicables pour la détermination des parts variables de Benoît Potier et de Pierre Dufour pour 2013.

Il a été décidé que le montant des parts fixes, établi depuis le 1er juillet 2012, serait inchangé :

En milliers d’eurosBenoît PotierPierre Dufour
Part fixe11 100635

1 Pour Pierre Dufour, le montant inclut la rémunération due au titre du contrat de travail.


Le Conseil d’administration a été informé que Pierre Dufour percevra sous forme d’avantage en nature une indemnité de logement de 250 K€ en 2013, par une filiale du Groupe. Il a été mis fin, en décembre 2012, à la mise à disposition du logement de fonction dont bénéficiait Pierre Dufour.

Le Conseil a décidé que les parts variables pour 2013 resteront assises sur les critères financiers, identiques à ceux des exercices antérieurs, de progression du bénéfice net par action (hors change et hors éléments exceptionnels), et de rentabilité des capitaux employés après impôts (ROCE) de la Société. Au-delà s’ajouteront des objectifs personnels liés notamment à la mise en place progressive de l’organisation centrée sur les marchés, la préservation des équilibres financiers, la poursuite des objectifs de Responsabilité Sociale et Environnementale, en particulier de sécurité et au développement des ressources humaines.

La formule de pondération des différents éléments constituant la part variable et le pourcentage maximal part variable sur part fixe établis depuis le 1er juillet 2012 sont inchangés :

 Benoît PotierPierre Dufour
Part variable maximale (exprimée en % de la part fixe)170%130%

Ni Benoît Potier ni Pierre Dufour ne bénéficient de jetons de présence au titre de leur fonction d’administrateur tant qu’ils exercent un mandat exécutif.

Rémunération moyen-terme

Sur la base des comptes arrêtés pour l’exercice 2012 soumis à l’approbation de la prochaine Assemblée Générale des actionnaires, le Conseil d’administration a constaté que les conditions de performance définies lors de l’attribution du plan de stock options du 28 juin 2010 et du plan d’attribution conditionnelle d’actions aux salariés (ACAS) du 14 octobre 2011 étaient réalisées. En conséquence, la totalité des options attribuées à Benoît Potier, Pierre Dufour et aux membres du Comité Exécutif dans le cadre du plan de stock options de 2010 pourront être exercées. De même, la proportion d’actions définitivement acquises par les bénéficiaires du plan d’ACAS 2011 (dont avaient été exclus les membres de la Direction Générale et du Comité Exécutif) est égale à 100%.

L’ouverture des ACAS aux dirigeants mandataires sociaux de la société proposée dans le cadre du renouvellement de l’autorisation soumise à l’Assemblée Générale des actionnaires du 7 mai 2013, offrirait la faculté de disposer des différents outils de rémunération dans la continuité de la politique de rémunération du Groupe.

Obligation de détention d’actions

Il est rappelé que le Conseil d’administration, en février 2008, avait fixé une règle interne imposant aux dirigeants mandataires sociaux une obligation de détention d’un nombre d’actions équivalant à deux fois sa rémunération annuelle brute fixe pour le Président-Directeur Général et une fois sa rémunération annuelle brute fixe pour le Directeur Général Délégué. Le Conseil a constaté que la valorisation des actions détenues au 1er janvier 2013 par le Président-Directeur Général et par le Directeur Général Délégué était supérieure aux montants requis et a conclu que l’obligation de détention est largement respectée par chacun des dirigeants mandataires sociaux.

Assurance-Vie

Le Conseil d’administration a autorisé, dans le respect de la procédure des conventions réglementées, la mise en place au bénéfice de Benoît Potier et de Pierre Dufour d’un régime collectif d’assurance-vie. Ceci fait suite à la fermeture partielle du régime de retraite à cotisations définies des cadres dirigeants, dont les intéressés ne bénéficient plus. Les cotisations 2013 seront versées sur ce support dont la mise en place, à coût inchangé pour l’entreprise, répond à un souci de bonne gestion.
Ces conventions seront soumises au vote de l’Assemblée Générale des actionnaires du 7 mai 2013 dans le cadre d’une résolution spécifique à chaque dirigeant mandataire social.