Biotechnologies marines

Un savoir-faire unique au service de la cosmétique

Trésors de la mer et de ses rivages

Saviez-vous que les algues et les plantes marines regorgeaient de richesses infinies ? Elles sont notamment reconnues pour leurs vertus hydratantes et anti-oxydantes, ce qui en fait des joyaux inestimables pour l'industrie cosmétique. 

Embarquement pour la côte nord de la Bretagne, à proximité de Bréhat. Véritable Amazonie sous-marine, l'archipel abrite une flore marine exceptionnelle, avec plus de 800 espèces d’algues et des centaines d’espèces de plantes halophiles.

Une expertise de la mer unique

C'est à Pontrieux, à quelques kilomètres de ces ressources extraordinaires, que tout se passe. Chaque jour, les équipes de BiotechMarine, spécialisée dans les ingrédients actifs marins, partent à la découverte des secrets de ces substances naturelles marines pour les valoriser dans les produits cosmétiques.

BiotechMarine, est une filiale de Seppic, société elle-même détenue par Air Liquide. Forte de près de 40 collaborateurs, l’entreprise compte parmi les 5 sites de production de Seppic. Elle travaille sur 60 ingrédients actifs marins issus de 40 espèces d'algues et de plantes maritimes sélectionnées.

Dans un souci de préservation des milieux naturels et pour répondre à l'industrie cosmétique, de plus en plus de demandes d’innovation et de durabilité, les experts de BiotechMarine, véritables "amoureux de la mer", ont développé des biotechnologies qui permettent de pérenniser l'approvisionnement en cellules de plantes et de limiter l’impact sur la biodiversité.

« Il y a encore beaucoup de choses à découvrir dans le monde marin et à valoriser sur le marché cosmétique. C’est pour moi passionnant d’aller chercher de nouvelles molécules dans ces trésors de biodiversité afin de proposer des ingrédients actifs inédits à nos clients. »

Rémi Laville

Responsable de la R&D de BiotechMarine

/

Reproduire la nature en laboratoire

Les plantes halophytes sont exposées à différentes agressions comme la salinité, les rayonnements UV ou encore le ressac. Pour se protéger, elles développent des mécanismes de défense qui en font des ressources incomparables pour les soins de la peau. Les chercheurs de BiotechMarine étudient ces mécanismes pour créer en laboratoire des ingrédients actifs qui s'inspirent de la nature.

BiotechMarine a notamment élaboré la technologie Celtosome, qui permet de cultiver et de reproduire des cellules de plantes marines en laboratoire. Une vraie « usine » à molécules pour synthétiser des principes actifs ciblés, dans une démarche d’éco-conception et de bioinspiration.

Comment passe-t-on de la plante à la crème ? Concrètement, des cellules sont d’abord obtenues à partir de coupes minces de tissu végétal (tige, racine, feuille, etc.) découpé dans une plante fraîche . 

Les cellules se multiplient ensuite en boîte de pétri en formant des amas puis sont mises en suspension dans un milieu liquide en constant mouvement. 

Une fois la taille critique atteinte, les cultures passent en bioréacteurs. Il s’agit de poches de plusieurs centaines de litres qui se balancent pour mimer un processus naturel d’aération du milieu de culture liquide telles les vagues de l’océan. 

Les cellules sont ensuite séchées et réduites en poudre. Ce procédé d’intensification permet d’obtenir des volumes de cellules importants à partir d’une très faible quantité de plante (500 litres à partir de 100 ml), au cours d’un cycle de production de 40 mois. 

Enfin, la poudre obtenue est livrée aux grandes marques de la cosmétique  pour être incorporée à leurs  produits, essentiellement des crèmes hydratantes et anti-âges.

Grâce aux biotechnologies, qui permettent de multiplier les cellules en laboratoire, BiotechMarine minimise les prélèvements de plantes marines et d’algues dans la biomasse et préserve la biodiversité. Une illustration également de sa capacité à innover en conscience !