Aller au contenu principal

3ème trimestre 2017 :
Accélération de la croissance comparable des ventes Gaz & Services
Confirmation de l’objectif 2017

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017

* Variation publiée. 2016 retraité, les activités Soudage et Plongée étant reportées en activités non poursuivies.
** Hors effets de change et d’énergie (gaz naturel et électricité). Variation T3 2017/T3 retraité 2016, ajusté comme si au 1er janvier 2016 Airgas avait été consolidé et les désinvestissements demandés par les autorités de la concurrence américaine réalisés.

Commentant le 3ème trimestre 2017, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide, a déclaré :

« Au cours de ce trimestre la croissance comparable des ventes Gaz & Services s’est accélérée, portée par un niveau d’activité solide dans tous les métiers. La reprise de l’Industriel Marchand et la très bonne tenue de l'Électronique se sont confirmées sur la période. Sur le plan géographique, la croissance est tirée notamment par les économies en développement et l'Asie-Pacifique avec des ventes très soutenues en Chine. L’activité en Amérique du Nord est légèrement impactée par les ouragans qui ont frappé les Etats-Unis, tandis que l’Europe affiche une bonne croissance. Le troisième trimestre est également marqué par un effet de change négatif, qui neutralise l’effet positif des six premiers mois de l’année.
Le Groupe continue de générer des gains d’efficacité opérationnelle, auxquels s’ajoutent les synergies liées à Airgas qui sont en avance sur nos prévisions pour 2017. Grâce à un bon niveau de cash flow, la dette est désormais inférieure à 15 milliards d’euros.
Le Groupe peut aussi s’appuyer sur ses 2,1 milliards d’euros d’investissements industriels en cours d’exécution, ainsi que sur ses innovations et ses nouveaux marchés pour nourrir sa croissance future, comme l’atteste la bonne performance de l’activité Marchés globaux & Technologies.
Ainsi, dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser une croissance du résultat net en 2017.
»

Le chiffre d’affaires du Groupe au 3ème trimestre 2017 s’élève à 4 944 millions d’euros, soit une hausse de +3,5 % en données comparables par rapport au 3ème trimestre 2016. Il est quasi stable à -0,3 % en variation publiée, impacté par un effet de change devenu défavorable ce trimestre (-4,0 %). L’effet positif de l’énergie s’atténue et ne contribue qu'à hauteur de +1,0 % ce trimestre.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services, qui s’établit à 4 787 millions d’euros, est en progression de +4,0 % en données comparables par rapport au 3ème trimestre 2016. Il traduit une accélération de la croissance des ventes par rapport aux deux trimestres précédents et ce malgré l’impact limité des ouragans aux Etats-Unis. Hors cet impact, la croissance comparable s’établit à +4,4 %. En variation publiée, le chiffre d’affaires Gaz & Services est stable à +0,1 %, affecté par l’effet de change négatif.

Les économies en développement affichent une forte croissance avec une progression du chiffre d’affaires Gaz & Services de +10,4 % en données comparables.

Au global, toutes les activités Gaz & Services progressent ce trimestre en croissance comparable :

  • La reprise se poursuit en Industriel Marchand avec une croissance de +4,3 %. Les ventes, qui progressent dans toutes les régions, sont particulièrement dynamiques dans les économies en développement. En Europe, les ventes en croissance de +4,2 % bénéficient de la hausse des volumes de liquides et de bouteilles, ainsi que d’un effet prix positif. L’activité est dynamique en Italie, en Ibérie, en France et au Benelux. En Amérique du Nord, la reprise se confirme avec notamment des volumes en hausse. Aux Etats-Unis, les ventes progressent dans presque tous les segments de marché, tandis qu’au Canada, elles sont portées par le secteur de l’énergie et de la fabrication métallique. L’Asie- Pacifique bénéficie de ventes vigoureuses en Chine (croissance supérieure à +15 %), qui résultent à la fois d’une progression des prix et des volumes. Au niveau mondial, l’effet prix de la Branche d’activité est positif à +1,3 %.
  • La Grande Industrie progresse de +2,0 %. Hors impact des ouragans aux Etats-Unis, les ventes sont en hausse de +3,2 %. En Amérique du Nord, la situation est contrastée. L'activité aux Etats-Unis est impactée par les arrêts d’unités de clients liés aux ouragans, notamment les raffineries, tandis qu’au Canada la croissance des ventes est portée par une meilleure demande en oxygène des aciéristes. En Europe, la demande en hydrogène s’est renforcée en fin de trimestre, mais le chiffre d’affaires de la zone reste affecté par l’arrêt de l’activité en Ukraine. En Asie-Pacifique, les ventes en forte progression (+8,1 %) bénéficient des démarrages d’unités de production en Chine et de la forte demande des clients dans ce pays ainsi qu’en Corée du Sud. Enfin, au Moyen-Orient, la croissance continue d’être portée par les unités de production d’hydrogène à Yanbu en Arabie Saoudite.
  • Les ventes de l'Électronique, en hausse de +7,2 %, affichent une croissance élevée, grâce notamment à une forte demande en Chine et à Taiwan. Toutes les régions sont en croissance. Les ventes de gaz vecteurs demeurent solides, tandis que celles d’équipements et installations repartent légèrement à la hausse ce trimestre. La demande pour les matériaux avancés continue d’être vigoureuse et se traduit par une croissance des ventes de cette gamme de produits de près de +30 %.
  • La Santé, qui progresse de +4,5 %, poursuit son développement régulier. Elle bénéficie de la demande soutenue en services de santé à domicile et de ventes solides d'ingrédients de spécialité et d’équipements médicaux. L'activité est particulièrement dynamique dans les économies en développement, notamment en Amérique du Sud, avec une croissance du chiffre d’affaires à deux chiffres. Les acquisitions contribuent également à la croissance, comme au Canada ou au Japon.

Le chiffre d’affaires de l’Ingénierie et Construction s’élève à 75 millions d’euros ce trimestre, en repli de -25,1 % en données comparables, conséquence du faible niveau des prises de commande en 2016. Depuis le début de l’année 2017, les prises de commandes s’améliorent nettement par rapport à l’année dernière.

Le chiffre d’affaires de l’activité Marchés globaux & Technologies s’établit à 82 millions d’euros ce trimestre. Il est en progression de +13,2 % en données comparables, en ligne avec les deux trimestres précédents. Les ventes sont particulièrement dynamiques dans le secteur du maritime et dans celui du biogaz. Le Groupe a d’ailleurs fait ce trimestre une acquisition en Norvège dans le biogaz.

Le Groupe poursuit ses efforts de compétitivité. Les gains d’efficacité opérationnelle cumulés depuis le début de l’année atteignent 229 millions d’euros, en ligne avec l’objectif annuel de plus de 300 millions d’euros. Les synergies liées à l’acquisition d’Airgas sont en avance de quelques mois sur les prévisions de l’année grâce à une exécution plus rapide des projets. Le Groupe revoit donc à la hausse le montant des synergies à réaliser en 2017 et prévoit ainsi à fin 2017 un montant cumulé de 195 millions de dollars américains de synergies depuis l'acquisition, contre 175 millions de dollars annoncés précédemment.

La capacité d’autofinancement avant variation du Besoin en Fonds de Roulement est en hausse et atteint au 30 septembre 2017 2,9 milliards d’euros, permettant de ramener la dette nette en dessous de 15 milliards d’euros.

Télécharger le document

Événement