Aller au contenu principal

Chine : Air Liquide et la start-up STNE signent un accord pour le développement de la mobilité hydrogène

Air Liquide et la start-up chinoise STNE (Shanghai Sinotran New Energy Automobile Operation CO., LTD), ont signé un accord de partenariat destiné à accélérer en Chine le déploiement de flottes de camions électriques fonctionnant à l’hydrogène. Cet accord s’inscrit dans le cadre du 13ème plan quinquennal du gouvernement chinois, avec notamment pour ambition d’accompagner le développement et la commercialisation de véhicules électriques à hydrogène au service d’une mobilité propre.

Ce partenariat se traduit par une prise de participation minoritaire d’Air Liquide d’environ 10 millions d’euros dans la start-up chinoise STNE, plateforme logistique hydrogène destinée aux livraisons urbaines de marchandises qui opère à ce jour une station hydrogène à Shanghai et une flotte de 500 camions à hydrogène. Dans le cadre de cet accord, Air Liquide mettra à disposition de STNE son expertise sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage et à la distribution, pour accélérer le développement de la start-up. STNE a pour objectif de disposer d’ici à 2020 d’une flotte de plus de 7 500 camions et d’opérer un réseau d’environ 25 stations hydrogène.

L’hydrogène est une alternative pour répondre au défi du transport propre et contribuer ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air.  Utilisé dans une pile à combustible, l’hydrogène se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. Il ne génère aucune pollution au point d’utilisation : zéro gaz à effet de serre, zéro particule et zéro bruit​. L’hydrogène apporte une réponse concrète aux défis posés par la mobilité durable ​et la pollution locale dans les zones urbaines, notamment pour la logistique. En effet, les camions à hydrogène se rechargent en moins de sept minutes pour une autonomie d’environ 400​ ​kilomètres​.

François Darchis, Directeur de la Société, membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide supervisant l’Innovation, a déclaré : Nous nous réjouissons de ce partenariat avec la start-up STNE et de contribuer ainsi au développement de la filière hydrogène en Chine. Cette prise de participation, conjuguée à l’expertise industrielle et technologique d’Air Liquide en matière d’hydrogène énergie, permet au Groupe de contribuer à l’accélération du déploiement de solutions concrètes en Chine au service de la transition énergétique.


Air Liquide en Chine

Air Liquide en Chine exploite près de 90 unités de production et emploie plus de 4 000 collaborateurs. Implanté dans les zones industrielles côtières clés, Air Liquide poursuit son développement au centre, au sud et à l’ouest du pays. Ses principales activités comprennent les gaz industriels et médicaux, l’Ingénierie et Construction (conception, fabrication et installation d’unités de séparation des gaz de l’air / de production d’hydrogène) ainsi que les activités d’innovation.


L’engagement d’Air Liquide dans l’hydrogène énergie

En plus de 50 ans, Air Liquide a développé un savoir-faire unique dans la maîtrise de l’ensemble de la chaîne de l’hydrogène, de la production au stockage, de la distribution au développement d’applications pour les utilisateurs finaux contribuant ainsi à la généralisation de l’utilisation de l’hydrogène comme énergie propre, en particulier pour la mobilité. A ce jour, Air Liquide a déjà conçu et installé 100 stations hydrogène dans le monde.

Télécharger le document