Aller au contenu principal

L'action Air Liquide

Une relation de proximité avec nos actionnaires

La bourse est un marché réglementé qui permet la rencontre des entreprises qui ont des besoins de financement et des investisseurs, épargnants individuels, banques ou sociétés d’investissement, qui souhaitent réaliser des placements financiers. En France, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est chargée d'en contrôler le bon fonctionnement.

Le rôle de la bourse

Lorsqu’une entreprise souhaite diversifier ses sources de financement et lever davantage de fonds, elle peut décider de s’introduire en bourse, c’est-à-dire d'émettre pour la première fois des actions sur le marché boursier, ou faire une augmentation de capital si elle est déjà cotée. Quand un investisseur a confiance dans la capacité d’une entreprise à prospérer et qu’il souhaite faire fructifier son épargne, il achète des actions qui représentent une fraction du capital de cette société.

En finançant l’entreprise, l'actionnaire en devient co-propriétaire et accepte les risques comme le potentiel de gain

En finançant ainsi l’entreprise, il en devient co-propriétaire et en accepte les risques et le potentiel de gain. En contrepartie de cette acquisition, l’entreprise est tenue à un devoir de transparence et fournit à l’investisseur actionnaire des informations sur sa « santé financière » et sa stratégie, afin de lui permettre de prendre des décisions de placement en toute connaissance de cause. L’investisseur participe également aux grandes décisions de l’entreprise en votant à l’Assemblée Générale et il perçoit des dividendes dont le montant dépend des bénéfices réalisés : il s’agit de la rémunération de son placement.

Le marché primaire est donc le « marché du neuf » où sont cotés les titres pour la première fois, à un cours déterminé par l’émetteur, en fonction notamment des conditions de marché. Les actions des entreprises cotées sont liquides, c’est-à-dire qu’une fois acquises, les investisseurs peuvent les échanger aisément sur le marché secondaire « marché de l’occasion ». La confrontation de l’offre et de la demande de ces actions contribue à la fixation de leur cours de bourse, c’est-à-dire de leur prix unitaire. Si la demande des acheteurs est supérieure à l’offre des vendeurs, le cours monte. S’il y a plus de vendeurs que d’acheteurs, le cours baisse.

La bourse joue ainsi un rôle primordial dans l’économie puisque les entreprises y trouvent une partie des capitaux nécessaires à leurs investissements et donc à leur expansion.

Air Liquide et le CAC 40

Le CAC 40 est l’indice de référence du marché français. Il mesure l’évolution du cours de bourse des 40 premières entreprises de la Bourse de Paris. Les valeurs du CAC 40 sont sélectionnées en fonction de leur capitalisation boursière et de leur part de « flottant », c’est-à-dire la portion de leur capital mise à la disposition du public et donnant lieu à des échanges en bourse.

Air Liquide était au 31 décembre 2015 la onzième capitalisation la plus importante du CAC 40, avec une capitalisation boursière de 35,7 milliards d’euros et 100 % de flottant.

Les ordres en bourse - Fiche pratique

Fiche pratique - Les ordres en bourse

PDF - 559.29 Ko