Aller au contenu principal

Assemblée Générale des actionnaires 2016

Air Liquide vous invite à revivre l'Assemblée Générale Mixte qui a eu lieu le 12 mai 2016 au Palais des Congrès de Paris.

Accédez au webcast

Réponses aux questions posées préalablement à l'Assemblée Générale

I. Capital

1. Questions de Messieurs Roger Keraudy et Bernard Benoist 

Pourriez-vous envisager d’offrir la possibilité aux actionnaires de réinvestir en titres le montant des dividendes ? Pourquoi refusez-vous que les dividendes versés soient directement convertis en actions ?

Notre société ne propose pas l’option d’un paiement du dividende en actions,  les coûts de mise en place et la complexité de cette opération étant très importants. 

2. Question de Monsieur Bernard Benoist

Je bénéficie d’actions gratuites tous les 2 ans, rien cette année ? Pourquoi ? 

2016 est une année majeure pour Air Liquide, tant par le caractère exceptionnel de l’acquisition d’Airgas que par la décision de procéder à une augmentation de capital en numéraire avec droit préférentiel de souscription, la dernière en date ayant été réalisée il y a trente ans à l’occasion de l’acquisition de la société Big Three aux Etats-Unis.

Pour autant, les attributions d’actions gratuites font partie de notre stratégie actionnariale, et ce depuis de nombreuses années. Nous restons très attachés à une politique de distribution régulière d’actions gratuites pour le futur.

II. Gouvernance

1. Question de Monsieur Sebastien Groyer (société Equinomy)

L'absence de représentation des clients au sein du Conseil est-elle voulue ?

La composition du Conseil vise à refléter les intérêts de l’ensemble des actionnaires. Dans le choix des administrateurs proposés à l’Assemblée, la compétence dans les secteurs dans lesquels le Groupe est actif (énergie/pétrole/chimie, automobile, santé/recherche/pharmacie, service/grande consommation) est privilégiée. Ces secteurs sont notamment ceux de nos clients.

2. Question de Monsieur Hubert Benac

Air Liquide ayant en son Conseil un expert du pétrole en la personne de Monsieur Thierry Desmarest, qu’apportera la nomination de Monsieur Brian Gilvary ?

Il est exact qu’une forte compétence du monde de la chimie/raffinage et de l’énergie au Conseil est importante compte tenu des activités d’Air Liquide dans ce secteur. Une fois le mandat de Thierry Desmarest expiré du fait de  l’application des règles de limite d’âge, Brian Gilvary continuera d’apporter au Conseil une expertise dans ce domaine.

3. Questions de Monsieur Patrice Seurin

La Commission Européenne a proposé le 12 avril une directive obligeant les multinationales à publier pays par pays leur données comptables sur leur site internet. Est-ce que nous pourrons disposer de ces données économiques pays par pays pour l'exercice 2016 ?

Nous procédons à l'analyse de la proposition de la Commission. La date d’application éventuelle n’est pas connue à ce stade, s’agissant d’une proposition d’amendement de directive. La date à laquelle  le Groupe publiera le cas échéant ces informations dépendra de la date d’adoption finale du texte européen et de sa transposition dans les législations nationales. 

Quel est le but de la création des Clusters et Hub européens ? Aurait-elle une influence sur la publication des données économiques demandées par la Commission Européenne ?

En 2013, Air Liquide a fait évoluer son organisation mondiale autour d’une base à Paris et de 3 hubs/pôles à Houston, Francfort, et Shanghai. Dubaï est devenu le 4ème pôle en 2016. 

L’objectif est de renforcer la proximité avec les clients et les marchés pour mieux anticiper les besoins, accélérer les processus de décision et accroître la capacité d’Air Liquide à attirer localement de nouveaux talents.

Les clusters permettent de regrouper les compétences nécessaires à partager avec les pays qui les composent. Cette organisation est sans influence sur les obligations légales relatives aux publications du groupe, quelles qu’elles soient.

En 2015, le nombre total d’options baisse et le nombre total d’actions de performance augmente. Quelle est la raison de ce changement d’attribution ? 

Pour les rémunérations long terme, il a été décidé, dans les attributions, de privilégier l’action de performance par rapport à l’option, conformément aux pratiques de place. A coût quasiment équivalent, cet outil est moins dilutif et bénéficie d’une fiscalité plus favorable. 

III. Activités

1. Question de Monsieur Régis Faye

Pouvez-vous en dire plus sur le projet d'Ingénierie et Construction au Canada qui affiche une perte de 124 millions d'euros ? Quelles sont les raisons de ces pertes et doit-on s'attendre à d'autres pertes dans les années qui viennent?

C'est un projet Ingénierie et Construction au Canada de grande ampleur et particulièrement complexe, qui est concerné. Les difficultés rencontrées l'ont été essentiellement sur les aspects Construction. Un accord conclu avec le client fin 2015 décharge Air Liquide du solde des travaux de construction, et les responsabilités résiduelles en cas de défaut de performance sont plafonnées. 

2. Question de Monsieur Daniel Joseph-Dailly

Pouvez-vous indiquer quels sont les montants (ou les projets) qui seraient engagés par Air Liquide avec l'Etat d'Israël ou des partenaires dans ce même Etat, en comparaison de ceux qui sont exposés en Arabie saoudite ?

En Israël, les acteurs locaux satisfont de manière efficace le marché local. Les ventes du Groupe vers l’Etat d’Israël sont donc modestes et se sont élevées à environ 8 millions d’euros en 2015.

L’Arabie Saoudite dispose de bassins pétrochimiques de premier plan tels que Jubail ou Yanbu, qui permettent au Groupe de réaliser des investissements importants ; les situations sont donc très différentes. 

IV. Finance

1. Question de Monsieur Jean-Baptiste Perrier 

Air Liquide ne dispose-t-elle pas, pour parer à l'influence des effets de change sur les performances financières, d'instruments de couverture sophistiqués ?

Il faut distinguer 2 types d'expositions au risque de change :

  • le risque de change sur les transactions dans une devise autre que celle de l'entité concernée : Air Liquide couvre systématiquement ce risque avec une palette d'instruments classiques (change à terme, swaps, options de change);
  • le risque de change de traduction en euros (aussi appelé risque de consolidation ou de conversion) lié au fait que les agrégats financiers des filiales étrangères en plusieurs devises doivent être contre valorisés en Euro. Air Liquide réduit ce risque en s'endettant dans la devise dans laquelle les flux de trésorerie sont attendus et par la diversification des monnaies résultant de sa présence dans plus de 80 pays.

2. Question de Monsieur Hubert Benac

La rédaction des résolutions 23 à 25 est incompréhensible pour un actionnaire lambda. Comment seront fixés les prix d’émission des actions non préférentielles ?

Ces résolutions permettront, si nécessaire, de compléter le dispositif de financement de l’acquisition d’Airgas par une émission de valeurs mobilières composées comme par exemple une émission d’obligations convertibles en actions pour un montant limité à 5 % du capital. Le prix d’émission est déterminé en fonction du type d’instrument retenu.

  • Compte rendu de l'Assemblée Générale Mixte du 12 mai 2016

    PDF - 1.01 Mo

    Télécharger
  • Votes par résolution

    PDF - 44.65 Ko

    Télécharger
  • Présentation du 12 mai 2016

    PDF - 9.27 Mo

    Télécharger
  • Avis du comité central d’entreprise

    PDF - 51.91 Ko

    Télécharger
  • Assemblée générale du 12 mai 2016 - Précisions sur les résolutions nº18 et nº19

    PDF - 74.86 Ko

    Télécharger
  • Avis de convocation (brochure)

    PDF - 818.75 Ko

    Télécharger
  • Avis de convocation publié au Balo

    PDF - 133.32 Ko

    Télécharger
  • Formulaire de vote

    PDF - 3.05 Mo

    Télécharger
  • Document de référence 2015

    PDF - 4.19 Mo

    Télécharger
  • Bilan social 2015

    PDF - 2.46 Mo

    Télécharger
  • Résolutions 2016 et objectifs

    PDF - 201.66 Ko

    Télécharger
  • Délégations de compétences de l’Assemblée Générale

    PDF - 43.46 Ko

    Télécharger
  • Droits de vote au 19 février 2016

    PDF - 57.85 Ko

    Télécharger
  • Avis de réunion publié au BALO

    PDF - 242.66 Ko

    Télécharger
  • Communiqué de presse du 19 février 2016

    PDF - 59.09 Ko

    Télécharger
  • Communiqué de presse du 16 mars 2016

    PDF - 71.75 Ko

    Télécharger
  • Communiqué de presse du 12 mai 2016

    PDF - 60.94 Ko

    Télécharger