Air Liquide, Fluxys Belgium et Port of Antwerp-Bruges obtiennent un financement de l'UE pour la construction de l'Antwerp@C CO2 Export Hub

Paris, France, le
  • Industrie
  • Communiqués de presse

La Commission européenne a annoncé qu'elle va accorder à Air Liquide, Fluxys Belgium et Port of Antwerp-Bruges une aide de 144,6 millions d'euros dans le cadre du programme de financement CEF-E (Connecting Europe Facility for Energy). Ce financement est destiné à la construction d'installations communes de transport et d'exportation de CO2 sur la plateforme portuaire d'Anvers. Cette subvention constitue une étape majeure en vue de la décision finale d'investissement, attendue en 2023.

 

Le projet, baptisé « Antwerp@C CO2 Export Hub », est conçu comme une infrastructure en libre accès permettant de transporter, de liquéfier et de charger le CO2 sur des navires en vue de son stockage permanent en mer. Le CO2 capté sur les sites des acteurs industriels de la plateforme portuaire d'Anvers sera collecté et transporté via un réseau de pipelines intra-portuaire en libre accès. Un terminal de liquéfaction et d'exportation commun sera construit, comprenant une unité de liquéfaction du CO2, des stockages intermédiaires et des installations de chargement maritime pour son transport transfrontalier. Ce projet innovant constituera l’une des premières et plus grandes installations multimodales d'exportation de CO2 en libre accès au monde.

Terminal d'exportation

Dans le cadre de ce projet, Air Liquide et Fluxys ont l'intention de créer une entreprise commune pour la construction et l'exploitation du terminal de liquéfaction et d'exportation de CO2. Cette coentreprise bénéficiera de l'expertise d'Air Liquide en matière de liquéfaction et de gestion du CO2 et de l'expérience de Fluxys dans l’exploitation de terminaux. Air Liquide fournira sa technologie propriétaire pour la liquéfaction du CO2, qui sera la plus grande de sa catégorie en termes d'échelle et de conception. Port of Antwerp-Bruges a réservé un terrain pour le terminal, à un emplacement stratégique à l'intérieur du port, et construira de nouveaux quais et infrastructures pour l'amarrage des navires transportant du CO2.

Première phase d'Antwerp@C

Ce projet représente la première phase d’Antwerp@C, une initiative réunissant Air Liquide, BASF, Borealis, ExxonMobil, INEOS, TotalEnergies, Fluxys et Port of Antwerp-Bruges, qui a pour ambition de réduire de moitié les émissions de CO2 sur la plateforme portuaire d'Anvers d'ici 2030. Air Liquide et BASF seront les premiers clients de la plateforme d'exportation à travers leur projet commun de captage et de stockage de CO2 (CCS) « Kairos@C »[1]. Le projet Antwerp@C CO2 Export Hub aura une capacité d'exportation initiale de 2,5 millions de tonnes par an (mtpa), avec pour ambition d'atteindre jusqu'à 10 mtpa d'ici 2030. Il ouvrira la voie à de futures initiatives de CCS dans la région, en fournissant des infrastructures évolutives et modulaires accessibles à tous les acteurs industriels.

Pascal Vinet, Directeur de la Société et membre du Comité Exécutif d'Air Liquide, supervisant notamment les activités Europe Industries, a déclaré :

Nous sommes très heureux que le projet Antwerp@C CO2 Export Hub, soutenu par les technologies innovantes d’Air Liquide, ait été sélectionné par le programme européen Connecting Europe Facility for Energy. En parallèle de l'utilisation d'énergies renouvelables, le captage de carbone est essentiel pour réduire rapidement les émissions de CO2 des industries intrinsèquement émettrices et leur permettre d’atteindre la neutralité carbone. Cette initiative témoigne de l’expertise d’Air Liquide et de son ambition de contribuer activement à l'émergence d'une société bas carbone en accompagnant ses clients industriels dans leurs stratégies de décarbonation. 

Pascal De Buck, PDG de Fluxys, a déclaré :

Nous sommes ravis de lancer ce projet d'infrastructure CO2 avec Air Liquide et Port of Antwerp-Bruges. En collaboration avec nos partenaires, nous offrons un savoir-faire et une expertise solides et complémentaires afin de fournir des solutions de décarbonation fiables et efficaces, qui sont indispensables pour atteindre les objectifs en matière de changement climatique et assurer la viabilité à long terme de l'économie. L’Antwerp@C CO2 Export Hub fait partie intégrante de l'approche CO2 de Fluxys à grande échelle, offrant aux émetteurs de Port of Antwerp-Bruges, en Belgique et au-delà, la possibilité de transporter leur CO2 collecté par le biais d'une dorsale.

Jacques Vandermeiren, PDG et président du comité de direction de Port of Antwerp-Bruges, a déclaré :

Dès le début, Port of Antwerp-Bruges s'est engagé dans le projet Antwerp@C afin de réduire de 50 % les émissions de CO2 sur la plateforme portuaire d'Anvers en 2030. Nous sommes particulièrement fiers d'avoir obtenu aujourd'hui cette subvention de la part du CEF-E, ce qui nous permet de commencer à construire une infrastructure commune pour le CO2. Cela nous conforte dans notre certitude qu'en tant qu'autorité portuaire, nous devons continuer à assumer pleinement notre rôle de rassembleur communautaire afin de parvenir à un objectif climatique qui dépasse largement les limites de la plateforme portuaire.

 

Le contenu de cette publication relève de la seule responsabilité d’Air Liquide, Fluxys and Port of Antwerp-Bruges, et ne reflète pas nécessairement l'opinion de l'Union européenne.

Footnotes

  1. ^ [1] Kairos@C est un projet conjoint d'Air Liquide et de BASF, soutenu par le Fonds européen pour l'innovation, qui permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par le site chimique de BASF à Anvers, à hauteur de 14 millions de tonnes de CO2 sur ses dix premières années d’exploitation

  • Air Liquide, Fluxys et Port of Antwerp-Bruges obtiennent un financement de l'UE pour la construction de l'Antwerp@C CO2 Export Hub

    Télécharger le document PDF (174.65 Ko)