Air Liquide va construire deux unités de production d’hydrogène avec captage de carbone dans le Parc industriel chimique de Shanghai

Paris, France, le
  • Hydrogène
  • Communiqués de presse

Shanghai Chemical Industry Park Industrial Gases (SCIPIG), une filiale d’Air Liquide, va investir plus de 200 millions d’euros dans la construction de deux unités de production d’hydrogène et des infrastructures associées dans le Parc industriel chimique de Shanghai (SCIP). La mise en route de ces unités de production apportera un bénéfice environnemental puisqu’elles ont été conçues pour remplacer l’approvisionnement provenant d’une unité de gazéification de charbon appartenant à un tiers. Les nouvelles unités seront également équipées d’une technologie de captage et de recyclage de CO2 , et seront connectées au réseau local existant de SCIPIG, qui exploite déjà deux unités de production d’hydrogène et trois unités de séparation des gaz de l’air dans le parc industriel.

Dans le cadre de contrats d’une durée de plus de 15 ans, ces unités produiront de l’hydrogène et du monoxyde de carbone pour Covestro China et Shanghai Lianheng Isocyanate Company (SLIC, une coentreprise gérée par BASF et Huntsman) qui sont implantés dans le Parc, ainsi que pour la mobilité et  des clients de l’industrie et de l’électronique dans la mégapole du delta du Yangzi. Les deux unités auront une capacité de production totale d’hydrogène (H2) d’environ 70,000 Nm3/h. Elles seront équipées d’unités de captage et de recyclage de CO2 pour contribuer à la production de monoxyde de carbone (CO) pour une capacité totale de 28,000 Nm3/h.

L’entrée en exploitation de ces unités se fera par étapes, à partir de la fin 2023. Ces deux unités de vaporeformage seront conçues et construites par Air Liquide Engineering & Construction. Destinées à remplacer une unité existante de gazéification de charbon et appartenant à un tiers, elles seront également équipées d’unités de captage et de recyclage du CO2 connectées au réseau local existant de SCIPIG. Cela permettra d’éviter l’émission de 350 000 tonnes de CO2 par an, ce qui est comparable aux émissions associées à la consommation d’électricité de 1 million de ménages chinois. Connecter la production de ces unités de production au réseau local de canalisations de SCIPIG renforcera en outre la fiabilité et la flexibilité de l’approvisionnement en gaz.

Air Liquide joue un rôle actif dans le développement du Parc industriel chimique de Shanghai depuis 1996. Accueillant des entreprises locales et internationales majeures de la chimie, le Parc a une superficie de 29,4 km2 et se trouve près du port de Shanghai Yangshan, l’un des plus actifs au monde. Entre autres initiatives, Air Liquide a récemment annoncé la création d’une coentreprise avec Shenergy et SCIP visant à utiliser l’hydrogène produit par SCIPIG pour fournir des stations service dans le delta du Yangzi et soutenir le développement rapide de la mobilité hydrogène dans la région.

François Abrial, membre du Comité exécutif d’Air Liquide supervisant l’Asie Pacifique, a déclaré:

« Ces investissements contribuent à renforcer les partenariats à long terme d’Air Liquide avec Covestro, SLIC et le Parc industriel chimique de Shanghai. S’appuyant sur notre expertise en matière de production d’hydrogène ainsi que de captage et de réutilisation de CO2, ils démontrent notre capacité à apporter à nos clients des solutions fiables, compétitives et bénéfiques pour l’environnement. Un expert de la décarbonation de l’industrie, Air Liquide est fier à travers ce projet de contribuer au plan climat ambitieux de la ville de Shanghai.»

Holly Lei, Présidente de Covestro China, a indiqué :

« Nous sommes heureux de renforcer encore notre partenariat avec SCIPIG dans le Parc industriel chimique de Shanghai. Ce nouvel investissement permettra à Covestro Integrated Site Shanghai de disposer d'un approvisionnement fiable en matières premières importantes. En outre, nous contribuerons ainsi à réduire l’empreinte carbone de la production d’hydrogène, qui pourra lui-même participer au développement de la mobilité bas carbone dans le delta du Yangzi. Ainsi, notre ambition d’atteindre la neutralité carbone s’applique à  toute la chaîne de valeur et s’étend au-delà du périmètre de l’entreprise. »

Ma Jing, Directeur du Conseil d’administration du Parc Industriel chimique de Shanghai, a déclaré :

« Nous saluons le nouvel investissement de SCIPIG dans le Parc. C’est grâce à l’intégration de technologies innovantes que nous réussirons à nous désengager d’une production à base de charbon et à réduire drastiquement les émissions de dioxyde de carbone. En ligne avec la stratégie nationale, le Parc industriel chimique de Shanghai concrétise actuellement une feuille de route dédiée au développement de l’hydrogène bas carbone et renouvelable. Dans le cadre de ce projet, SCIP contribuera activement en mettant en place les conditions nécessaires à sa construction et à son exploitation, tout en soutenant le développement des usages de l’hydrogène bas carbone en vue d’atteindre des objectifs communs de neutralité carbone.»

  • Air Liquide va construire deux unités de production d’hydrogène avec captage de carbone dans le Parc industriel chimique de Shanghai

    Télécharger le document PDF (148.8 Ko)