Air Liquide et Sasol signent un premier contrat de long terme pour approvisionner le site de Secunda en énergie renouvelable

Paris, France, le
  • Développement durable
  • Communiqués de presse

Air Liquide et Sasol ont signé avec Enel Green Power deux contrats de long terme (PPA) pour l’approvisionnement d’une capacité totale de 220 MW d’énergie renouvelable au site de Sasol à Secunda, en Afrique du Sud, où Air Liquide exploite le plus grand site de production d’oxygène au monde. Ces PPAs sont les premiers signés dans le cadre de l’appel d’offres lancé conjointement par Air Liquide et Sasol en avril 2021, avec pour objectif de sécuriser une capacité totale de 900 MW d’énergie renouvelable. Ils contribueront de manière significative à la décarbonation du site de Secunda, en particulier à l’objectif d’une réduction de 30% à 40% des émissions de CO2 associées à la production d’oxygène d’ici 2031.

Dans le cadre de ses accords avec Air Liquide et Sasol, deux projets éoliens aux capitaux majoritairement locaux seront créés par Enel Green Power, la filiale d’Enel Group dédiée au développement et à la gestion d'électricité produite à partir de ressources renouvelables dans le monde. La capacité de production éolienne de 220 MW devrait être opérationnelle en 2025. Cet accord est soumis aux approbations réglementaires et financières d’usage.

Ronnie Chalmers, Directeur et membre du Comité exécutif du groupe Air Liquide, en charge du pôle Afrique Moyen-Orient Inde, a déclaré :

En signant ces accords de long terme avec Enel Green Power, Air Liquide et Sasol apportent un soutien actif au développement des énergies renouvelables en Afrique du Sud, au bénéfice du système énergétique du pays et de la lutte contre le réchauffement climatique. Cela contribuera également à la transformation sociale de l'Afrique du Sud et à une "Transition juste", ainsi plus généralement qu’à l'économie et à l'environnement du pays. En ligne avec les objectifs de Développement durable d’Air Liquide, et ceux de son plan stratégique ADVANCE, qui visent un début de réduction de ses émissions de CO2 en valeur absolue démarrant autour de 2025 et la neutralité carbone d’ici 2050, ces PPAs illustrent également la capacité du Groupe à travailler avec ses clients pour leur fournir des solutions qui contribuent à la décarbonation de ses activités ainsi que de celles de ses clients.

Priscillah Mabelane, Executive Vice President de l’activité Energie de Sasol, a déclaré: 

Les mesures prises par Sasol et Air Liquide pour sécuriser une capacité totale de 900 MW d’énergie renouvelable afin de décarboner nos activités à Secunda marquent une nouvelle étape dans l’objectif de Sasol visant une capacité totale de 1 200 MW en énergie renouvelable d’ici 2030. Il s’agit d’un des plus grands programmes d’approvisionnement en énergies renouvelables du secteur privé en Afrique du Sud. Le plan d’approvisionnement en énergies renouvelables de Sasol est en ligne avec le programme REIPPP du gouvernement et joue un rôle clef dans la création de sources alternatives d’énergie pour renforcer le réseau énergétique actuellement contraint d’Afrique du Sud. Notre action pour nouer des partenariats avec des énergéticiens dans le domaine des énergies renouvelables témoigne des progrès réels que Sasol fait dans la décarbonation de ses activités et dans le développement d’une économie verte.

 

En avril 2021, Air Liquide et Sasol ont lancé le plus grand appel d’offres d’entreprise en Afrique du Sud afin de sécuriser une capacité totale de 900 MW d’énergie renouvelable pour le site de Secunda, dont 500 MW seront in fine destinées à Sasol et 400 MW à Air Liquide. Les deux entreprises continuent de négocier avec les autres candidats retenus dans le cadre de cet appel d’offres afin de sécuriser le solde des capacités visées dans les prochains mois.

Air Liquide a racheté à Sasol les 16 unités de production d’oxygène de ce dernier à Secunda et les exploite depuis juin 2021, dans le cadre d’un contrat de fourniture à long terme avec ce partenaire de longue date. En incluant une autre unité de séparation des gaz de l’air (ASU) que le Groupe opère déjà pour Sasol, Air Liquide exploite un total de 17 ASU à Secunda, pour une capacité totale de 47 000 tonnes d’oxygène par jour. Air Liquide prévoit de réduire de 30% à 40% les émissions de CO2 associées à la production d’oxygène sur le site de Secunda à travers un plan pluriannuel d’investissement et de modernisation un recours fortement accru aux énergies renouvelables.

  • Air Liquide et Sasol signent un premier contrat de long terme pour approvisionner le site de Secunda en énergie renouvelable

    Télécharger le document PDF (128.93 Ko)