Hydrogène renouvelable : la belle ambition d’Energy Observer avec Air Liquide

Publié le 04 janvier 2022

9 mins

S’il fallait résumer d’une formule le partenariat d’Air Liquide avec Energy Observer ? La rencontre de deux énergies. L’hydrogène, bien sûr, est au cœur de cette collaboration, l’hydrogène en grand, comme solution pour un monde décarboné. Ce partenariat logique, naturel, a commencé avec la mise à l’eau du bateau en avril 2017. Il a été renforcé en 2021 faisant d'Air Liquide l’un des partenaires principaux. Au-delà du célèbre bateau lui-même, l’approche d’Energy Observer est globale, tout comme celle d’Air Liquide, pionnier dans le développement de l’hydrogène à l’international. Concrètement, ce partenariat est d’ores et déjà orienté vers deux dimensions : la sensibilisation des publics et l’innovation technologique. Explications.

Porter haut et fort la parole de l’hydrogène dans le monde

En matière de transition énergétique, l’heure est aux actes et plus encore aux solutions. Si Air Liquide est partenaire du projet de navire-laboratoire porté par son capitaine Victorien Erussard depuis son origine, c’est parce qu’il ouvre des voies nouvelles pour une mobilité « zéro émission » dans le domaine maritime. C’est aussi parce qu’il contribue à montrer à tous les publics, sur tous les continents, à quel point l’hydrogène contribue à cette transition énergétique.

Energy Observer, c’est bien plus qu’un bateau : une grande idée qui fait le tour du monde en émettant le moins de carbone possible. Un engagement qui a conduit Victorien Erussard à être nommé premier ambassadeur français des 17 Objectifs de développement durable (ODD) par le ministère de la Transition écologique et solidaire en 2018. Sa mission : porter le message de la France sur la nécessité d’agir dans tous les aspects de la transition écologique et inspirer le plus grand nombre d’acteurs.

La première dimension du partenariat avec Energy Observer, c’est le soutien apporté par Air Liquide à “Energy Observer Foundation”. Celle-ci a pour mission de fédérer les expertises pour accélérer la transition énergétique, sensibiliser tous les publics au potentiel et aux enjeux de l’hydrogène et promouvoir les 17 ODD. Ces objectifs abordent des sujets vitaux pour les populations, gouvernements et entreprises : l'environnement, la protection de la biodiversité, le climat, la santé, l'égalité, l'éducation ou encore l'énergie propre. Une feuille de route en phase avec les objectifs de développement durable du groupe Air Liquide, et notamment ses engagements en faveur du développement de l’hydrogène renouvelable.

Illumination of the Eiffel Tower using renewable hydrogen supplied by Air Liquide

Depuis 2017, beaucoup de chemin a été parcouru par Energy Observer et de nombreuses initiatives ont été menées. Tel cet événement hautement symbolique : l’illumination de la tour Eiffel grâce à de l’hydrogène renouvelable fourni par Air Liquide, avec certificat de garantie d'origine établi par la plateforme européenne CertifHy®. Cela s’est passé le 25 mai 2021 dans le cadre du « Paris de l'hydrogène », un événement porté par Energy Observer avec le soutien de la Ville de Paris. Un grand moment partagé, une fierté pour toutes les équipes.

Au beau milieu de Paris ou sur un coin d’océan Pacifique, le projet Energy Observer a vocation à rayonner partout. Informer, sensibiliser, faire évoluer les mentalités de tous les publics sur l’hydrogène, les énergies renouvelables, la transition énergétique : le duo Air Liquide-Energy Observer y travaille. Les équipes sont appelées à collaborer de plus en plus. C’est la deuxième dimension de ce partenariat.

Développer ensemble des projets innovants

Dotés d’une expertise unique sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène, des techniciens, ingénieurs, chercheurs d’Air Liquide sont amenés à collaborer sur des projets de recherche et développement menés en partenariat. Matthieu Giard, membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide, Directeur des activités Hydrogène, livre sa vision : « À travers la collaboration de nos équipes avec celles d’Energy Observer, et les tests de technologies hydrogène en environnement extrême, nous pourrons accélérer le développement de solutions à base d’hydrogène et leurs applications à grande échelle, en particulier dans le secteur maritime. » Victorien Erussard, Président d'Energy Observer, a bien compris la façon dont le groupe Air Liquide pouvait à la fois s’inscrire en amont des projets au moment de la conception, et en aval, lorsqu’un projet viable peut être développé. « Le savoir-faire d’Air Liquide allié aux innovations développées et testées par Energy Observer, explique-t-il, sont indispensables pour proposer à grande échelle des solutions concrètes. »

Au programme : synergie des compétences

Au cœur de ce partenariat hors normes, il y a des femmes et des hommes de tous les métiers, de tous les horizons, issus du groupe Air Liquide et des équipes Energy Observer.
 
Energy Observer, ce sont des marins, scientifiques, ingénieurs, journalistes sillonnant la planète pour développer des solutions innovantes qui permettent d’accélérer la transition énergétique et mener de nombreuses actions de sensibilisation auprès de tous les publics. Air Liquide, ce sont des collaborateurs capables d’apporter à Energy Observer leur expertise et leur expérience pour répondre ensemble concrètement aux enjeux de la transition énergétique et relever des défis technologiques inédits. Le mécénat de compétences est ainsi une pierre angulaire de ce partenariat.
 

Energy Observer, l’Odyssée d’une grande idée

Energy Observer, c’est au départ le nom du premier catamaran au monde entièrement autonome en énergie grâce à un mix d’énergies renouvelables : éolienne, solaire, hydraulique et l’hydrogène comme moyen de stockage. Le bateau  abrite en effet une chaîne de production complète d'hydrogène renouvelable à partir d'eau de mer désalinisée injectée dans un électrolyseur. Résultat ? Zéro émission carbone, zéro particule fine, zéro bruit. Une performance saluée et soutenue dès la mise à l’eau du bateau en 2017. Véritable laboratoire flottant des énergies durables, Energy Observer est devenu aussi un symbole porté par l’Odyssée.

Energy Observer approaching San Francisco

Le bateau est en train d’effectuer un tour du monde de sept ans avec une double mission : scientifique et pédagogique. Bien au-delà du navire, c’est le dispositif entier du projet Energy Observer, en mer et sur terre, qui fait sens. Les équipes d’Air Liquide ont pleinement vocation à s’y associer, car elles partagent les mêmes valeurs et cette ambition qu’évoque Matthieu Giard : « C’est en agissant dès aujourd’hui, pour préparer l’avenir et développer de nouveaux modèles de mobilité durable, que nous pourrons avoir un impact positif sur la société de demain. »
 
Inventer l’avenir. Nous le faisons aussi avec notre partenaire Energy Observer.