Œuvrer pour la qualité de vie des patients

Publié le 12 avril 2022

11 mins

Parce que chaque patient vit sa pathologie différemment, Air Liquide privilégie une prise en charge personnalisée de son parcours de soins. Une approche vertueuse qui vise à améliorer la santé et la qualité de vie du patient, au meilleur coût pour le système de santé. Travaillant au quotidien avec tous les professionnels de santé, le Groupe contribue à la transformation de la santé, à domicile, à l’hôpital et dans les autres lieux de soins, en proposant des solutions innovantes qui créent de la valeur pour toutes les parties prenantes.

1,8 M de patients pris en charge par Air Liquide dans le monde en 2021

Dont 38 % suivent un parcours de soins personnalisé

Vouloir

L’approche Value-Based Healthcare replace le patient au cœur du parcours de soins, avec comme objectif l’amélioration de la qualité de vie au meilleur coût pour le système de santé.

Dolores Paredes

Directeur du pôle Marchés, Stratégie et Innovation de l’activité Santé d’Air Liquide

Vous avez initié la transformation de l’activité Santé à domicile du Groupe en mettant en place l’approche Value-Based Healthcare. Pouvez-vous nous l’expliquer ?

Cette approche accorde une place centrale au patient, au-delà de sa pathologie. Nous le remettons au coeur du système de santé en tant que personne, en intégrant tout ce qui fait sa singularité. Je pense à son rapport à la maladie, à son histoire, son mode de vie ou encore à son environnement familial. Nous passons d’une approche basée sur le service apporté à une approche qui se focalise sur les bénéfices essentiels pour le patient et qui vise à améliorer sa qualité de vie, au meilleur coût. Cette approche est une opportunité unique d’engager tout l’écosystème de santé autour de cet objectif commun. Déjà mise en place dans plusieurs pays par des acteurs de premier plan (hôpitaux, cliniques, systèmes de santé), elle affiche des résultats prometteurs. Des organisations internationales1 prennent part à cette transformation et contribuent à façonner les politiques de santé pour favoriser les initiatives fondées sur la valeur.

En quoi cette approche est-elle stratégique pour Air Liquide ?

Partout dans le monde, les systèmes de santé sont confrontés à un double défi : leur pérennité et le maintien de la qualité des soins. Value-Based Healthcare est aujourd’hui primordial pour Air Liquide, qui inscrit son action sur le long terme pour répondre à ce défi. Aujourd’hui, 1,8 million de patients atteints de maladies chroniques sont pris en charge par le Groupe au quotidien. Notre démarche, qui combine présence humaine et suivi digital, nous permet de leur proposer des parcours de soins plus personnalisés. Notre proximité avec les patients et notre rôle d’acteur majeur de la santé à domicile en lien avec les professionnels de santé contribuent à la transformation du secteur.

Quels défis devez-vous relever dans les prochains mois ?

Si plusieurs pays européens ont déjà initié cette démarche, l’enjeu aujourd’hui est d’engager cette dynamique dans toutes les géographies. Nous devons repenser en profondeur les parcours de soins, avec comme objectif l’amélioration de la santé et de la qualité de vie des patients. Nous devons prouver la valeur que nous générons avec cette approche, et cela nécessite de mesurer de façon systématique les bénéfices pour le patient. L’exercice est complexe mais passionnant. Il implique une démarche coordonnée avec tous les professionnels de santé pour que tout l’écosystème y gagne : le médecin, qui s’appuie sur nos équipes pour veiller à l’observance du traitement ; le payeur, qui voit l’optimisation des coûts de la prise en charge globale ; les hôpitaux, qui se recentrent sur les interventions critiques.

À l’hôpital, nous proposons des solutions gaz et services qui prennent en compte l’ensemble des besoins des soignants, tout en optimisant les coûts.

Louis-François Richard

Directeur de l’activité Gaz Médicaux d’Air Liquide en Europe

Air Liquide est largement présent à l’hôpital avec les gaz médicaux et les services associés : comment l’approche Value-Based Healthcare peut-elle être adaptée aux établissements de santé ?

L’approche Value-Based Healthcare est unique : elle invite toutes les parties prenantes à se réinterroger collectivement sur les bénéfices pour le patient et les implique dans la transformation des systèmes de santé. Nous travaillons en partenariat avec chacun des acteurs intervenant tout au long du parcours de soins du patient, depuis sa prise en charge par la médecine de ville ou par les services d’urgence, ou au sein de l’hôpital, afin d’aider les soignants à se concentrer sur les tâches à plus grande valeur ajoutée pour les patients, tout en sécurisant la disponibilité des gaz médicaux dont ils ont besoin au quotidien.

Concrètement, comment cela se traduit-il ?

Nous n’en sommes aujourd’hui qu’aux prémices de l’approche Value-Based Healthcare au service de l’hôpital. Mais nous avons déjà des solutions en place qui permettent d’alléger la charge des soignants et d’optimiser les coûts des hôpitaux. Au-delà de la fourniture de gaz médicaux, nous proposons par exemple des services qui prennent en compte l’ensemble des besoins de l’hôpital, tels que le service Conseil Service Hospitalier, qui permet de gérer l’ensemble de la logistique gaz sur le site hospitalier. Autre exemple : nous développons de nouvelles fonctionnalités pour nos bouteilles qui facilitent l’administration de gaz médicaux, la mobilité des patients et la gestion des stocks pour les soignants de l’hôpital, particulièrement mis à contribution dans le contexte de la crise sanitaire.

L’hôpital fait face à de nombreux défis. Comment y répondez-vous ?

L’hôpital est effectivement confronté à des défis de taille : accueillir des patients de plus en plus nombreux, réduire les coûts sans altérer la qualité des soins, s’inscrire dans un réseau territorial de soins, tout en restant le lieu de référence. Nous nous y adaptons en repensant nos modèles. Par exemple, nous souhaitons proposer une prise en charge du patient par thérapie plutôt qu’une approche par la fourniture de produits et services. Ce type de modèle nous permet d’offrir une qualité de soins optimale, au bénéfice du patient mais aussi des professionnels de santé et du système de santé dans son ensemble.

Réaliser

Inventer

Réinventer les parcours de soins est un enjeu crucial pour mieux répondre aux besoins des patients. Engagé dans la transformation du secteur de la santé aux côtés des soignants, Air Liquide imagine des solutions innovantes centrées sur les patients. Une approche qui favorise une prise en charge personnalisée et qui vise à améliorer leur suivi thérapeutique et leur qualité de vie.

Santé personnalisée

Repenser les prestations de santé à domicile en les adaptant aux besoins réels des patients et à leur mode de vie, c’est l’engagement pris par Air Liquide en partenariat avec les professionnels de santé. Parce que chaque patient vit sa pathologie différemment, le Groupe a mis en place une plateforme digitale qui connecte les différents acteurs intervenant tout au long du parcours de soins, et qui permet d’adapter le suivi du patient et de maximiser sa satisfaction grâce à des solutions innovantes utilisant les données.

Science prédictive

Comment tirer parti du potentiel des données pour créer plus de valeur dans la Santé ? Démonstration avec deux usages développés par Air Liquide, qui investit le terrain de l’intelligence artificielle pour mieux accompagner les hôpitaux et les patients. Le Groupe a mis au point un système capable de prédire l’évolution de la consommation en oxygène des hôpitaux, en combinant les données publiques liées à la covid-19 et les données internes, pour adapter la production de gaz et l’approvisionnement des hôpitaux. À partir des données de suivi de plusieurs dizaines de milliers de patients apnéiques équipés d’un dispositif connecté, un autre algorithme permet d’identifier le risque de nonobservance d’un patient donné et ainsi d’adapter au mieux son accompagnement de manière préventive.

Molécule vitale

La pandémie a mis en lumière le rôle crucial de l’oxygène médical dans le traitement des patients en détresse respiratoire. Les équipes d’Air Liquide cherchent à développer, avec l’aide de médecins, un nouveau dispositif de ventilation non invasif facile à utiliser et à fabriquer en quantité. Ce dispositif permettrait de délivrer les taux d’oxygène nécessaires, même élevés, tout en optimisant sa consommation pour soigner davantage de patients que les dispositifs existants. Une solution qui pourrait être efficace en période de crise, quand le temps du personnel soignant et les besoins en oxygène sont comptés.

1.  Notamment l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et EIT Health (réseau d’acteurs oeuvrant dans le domaine de l’innovation en santé, soutenu par l’Union européenne).
2.  Organisme à but non lucratif dépendant de l’Organisation mondiale de la santé.