Vers une nouvelle approche de la santé fondée sur la valeur

Publié le 12 août 2021

Améliorer la qualité de vie des patients nécessite de repenser en profondeur les parcours de soins. En tant qu’acteur majeur de la santé à domicile, c’est notre conviction. Cela veut dire placer au premier plan les bénéfices attendus par les patients et les mesurer. Air Liquide développe avec les professionnels de santé une démarche coordonnée qui favorise l’accompagnement personnalisé des patients à leur domicile. Cette démarche a pris une ampleur nouvelle avec la crise sanitaire.

Relever les nouveaux défis de la santé

Agir avec les patients et les médecins pour contribuer à faire évoluer la santé, c’est l’ambition d’Air Liquide. Depuis plusieurs années, le Groupe développe des solutions innovantes centrées sur le patient, qui visent à améliorer l’accompagnement du patient et ainsi sa qualité de vie. Une dynamique portée par des tendances de fond : l’allongement de la durée de vie, la progression de la demande de soins à domicile, le développement du digital qui révolutionne la médecine. Trois tendances confirmées par la crise sanitaire et qui transforment le monde de la santé et la vie de millions de personnes. Le contexte de la pandémie de covid-19 a renforcé la nécessité d’avoir une approche plus personnalisée de l’accompagnement des patients soignés à domicile, atteints de maladies chroniques (insuffisance respiratoire, apnée du sommeil, diabète, maladie de Parkinson), et contribue ainsi à mettre en œuvre le virage ambulatoire1.

L'innovation pour répondre à l'urgence

Face à l’urgence, le Groupe a su déployer toute l’innovation nécessaire pour répondre aux enjeux sanitaires. « Pour venir en aide aux malades atteints de la covid-19 ou d’autres pathologies chroniques et alléger la charge des établissements hospitaliers, nous avons déployé des solutions nouvelles : flexibilité des protocoles, suivi digital, travail en équipe multidisciplinaire… », affirme Dolores Paredes, Directeur du pôle Marchés, Stratégie et Innovation de l’activité Santé d’Air Liquide. « Les patients sont ressortis de cette crise en étant davantage acteurs de leur santé. C’est un mouvement que nous souhaitons accélérer et accompagner », analyse Dolores Paredes. La force du Groupe pour poursuivre cette dynamique : la présence d’équipes spécialisées au plus près des patients, à domicile. Celles-ci sont les mieux à même de leur proposer un suivi personnalisé, qui vise à contribuer à améliorer leur qualité de vie.

« En Europe, les médecins et les organismes financeurs montrent un intérêt croissant pour un accompagnement global du patient centré sur le résultat du traitement. On voit même émerger des expérimentations de remboursement qui reposent sur les résultats obtenus pour le patient et sa santé, au lieu d’un forfait identique pour tous. »

Philippe Ogé 
Directeur Santé à domicile Europe, Air Liquide

Vers une nouvelle appréciation de la qualité des soins

« Ce dialogue permanent avec les patients nous conforte dans l’idée qu’il faut engager une nouvelle approche de la santé où ils retrouvent toute leur place, poursuit Dolores Paredes. La question n’est plus seulement d’estimer la quantité des soins à prodiguer mais plutôt de s’interroger avec le médecin sur ce qui a le plus de valeur à leurs yeux. Est-ce de retrouver rapidement leurs proches ? D’être aidés dans la poursuite de leur traitement à long terme ? Ou encore de pouvoir davantage parler à des professionnels ? Notre stratégie est de développer une approche de la santé fondée sur les bénéfices qui importent aux patients, mis en regard des coûts engagés pour y parvenir. » 

Concrètement, cela passe par un parcours de soins holistique combinant la très grande proximité du patient avec des équipes pluridisciplinaires (médecins, infirmiers, techniciens…) aux innovations numériques permettant une évaluation en continu des bénéfices pour les patients.

Service adapté et technologies sont indispensables pour développer, en lien avec le médecin prescripteur, un accompagnement personnalisé du traitement. Une approche qui prend en compte les données physiologiques du patient, son mode de vie et sa situation familiale. Dans cette logique, c’est bien le patient qui est au centre du dispositif, mais tout l’écosystème de santé y gagne : le médecin peut s’appuyer sur les équipes d’Air Liquide qui veillent à l’observance du traitement en particulier pour l’apnée du sommeil.

« Accompagner nos équipes pour les aider à mieux identifier les réelles attentes de nos patients, voilà la première étape de notre transition vers une approche fondée sur la valeur. Nous travaillons avec les médecins et les infirmiers pour identifier les bénéfices de la démarche, tant pour leurs patients que pour les systèmes de santé des pays d’Europe du Nord. »

Gonzague Dehen 
Directeur Général de Nordic Infucare Suède, filiale d’Air Liquide

De la théorie à la pratique

« Chez Air Liquide, nous avons engagé un ambitieux programme de transformation de nos activités pour mettre en œuvre cette nouvelle approche fondée sur la valeur en santé. Douze entités du Groupe en Europe ont défini des objectifs qui leur sont propres en matière d’optimisation du parcours de soins, de création d’offres spécialisées par pathologies et de partenariats stratégiques, et ce, afin de fédérer l’ensemble de l’écosystème », explique Dolores Paredes. La réussite de ce chantier international repose notamment sur la création de plateformes digitales qui facilitent la mesure et le suivi des résultats des soins et des coûts associés.

Plusieurs initiatives ont vu le jour dans tous les pays concernés. Par exemple, en Suède, notre filiale Nordic Infucare a lancé Birgitta, un programme de transformation des services dédiés aux patients diabétiques ou à ceux atteints de la maladie de Parkinson. Pour ces derniers, le nouveau modèle de soins, résolument proactif, s’articule autour des « 3 P » : Prédiction (évaluer quand le patient requiert des soins et de l’attention), Prescription (assurer le suivi du patient et l’orienter vers un spécialiste quand cela est nécessaire) et Prévention (comment freiner la progression de la maladie). « Le plus emblématique et le plus abouti de nos programmes, PIMA2, a été primé par le Value-Based Healthcare Center Europe3 », se réjouit Dolores Paredes. Il se base sur un constat évident : chaque patient atteint d’apnée du sommeil est différent, alors pourquoi proposer à tous le même accompagnement ? En personnalisant l’approche, l’objectif est d’augmenter l’observance des traitements pour finalement améliorer la qualité de vie du patient. L’initiative, née en Espagne, est désormais déjà adaptée au Portugal, en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas. En France, un accord avec la chaire « Innovation and Value in Health »4 de l’école de médecine de l’Université de Paris a vu le jour, visant à soutenir la recherche académique sur cette nouvelle approche, notamment dans le domaine des maladies chroniques. En parallèle, des enquêtes sont menées auprès de patients dans dix pays, afin de mieux cerner - questionnaires à l’appui – leurs attentes en matière de résultats. Après tout, ne sont-ils pas les mieux placés pour nous apprendre à redonner du sens et de la valeur aux soins ? La parole est à eux. Ce n’est qu’un début.

L’activité Santé chez Air Liquide 

Air Liquide fournit des produits médicaux et des services pour répondre aux besoins des patients, des médecins, des établissements de soins et du système de santé dans son ensemble. Présent à la fois à l’hôpital et au domicile des patients, le Groupe est un acteur engagé dans la transformation du monde de la santé.

 1. Évolution du système de santé visant à mieux coordonner les interventions entre la médecine de ville, la médecine hospitalière et les soins à domicile tout au long des étapes de la prise en charge du patient. Cette évolution s’appuie notamment sur des protocoles de prise en charge des patients en dehors du cadre traditionnel de l’hospitalisation complète.
2.Programme individualisé pour une meilleure adhérence au traitement.
3.Organisation européenne rassemblant des acteurs de la santé (médecins, associations de patients, universitaires, industriels, assureurs…) dont l’objectif est d’encourager la mise en œuvre d’une approche renouvelée de la santé fondée sur la valeur, en développant des méthodologies nouvelles et en diffusant les meilleures pratiques parmi les acteurs de santé.
4. « Innovation et valeur en santé ».