Aller au contenu principal

Carbonatation

La demande en boissons gazeuses connaît une forte augmentation à travers le monde (avec une consommation totale, hors boissons alcoolisées, de près de 188 milliards de litres par an). Air Liquide fournit aux fabricants de boissons des gaz de qualité alimentaire et notamment le dioxyde de carbone dont l’industrie des boissons a besoin pour produire des eaux pétillantes, des sodas ou encore de la bière.

La carbonatation en bref

La carbonatation est un procédé qui consiste à injecter du dioxyde de carbone (CO2) dans un liquide pour le rendre pétillant et ainsi produire des boissons gazeuses.

Le dioxyde de carbone sous pression est introduit dans la cuve de boisson afin de former des bulles. Ce procédé explique pourquoi les boissons carbonatées s’éventent avec le temps : en effet, lorsque la pression diminue, le dioxyde de carbone se libère sous forme de gaz.

La carbonatation s’effectue dans l’usine de traitement et d’embouteillage des boissons ou directement sur le lieu de consommation, tels que les bars et établissements de restauration rapide, par exemple.

Témoignage

« Le FSSC 22000 est clairement indispensable aujourd’hui. Pour avoir sa place sur le marché des boissons gazeuses, il est impératif d’être certifié. »

Heinz Peyer , Heinz Peyer, Fellow Groupe en Conformité Produit

En savoir plus

Dans quel contexte Air Liquide a-t-il lancé ce programme ?

En 2010, un important fabricant de boissons a demandé à ses principaux fournisseurs de dioxyde de carbone (CO₂) d’être en conformité avec les règles de sécurité alimentaire puisque le CO₂ ajouté dans les boissons, contrairement à l’azote, était considéré comme un ingrédient et non comme un additif ou un adjuvant. J’ai suggéré la mise en œuvre d’un plan de Certification des systèmes de sécurité alimentaire (FSSC 22000) au sein du groupe Air Liquide. En 2011, nous avons lancé un projet pilote visant à garantir la conformité de toutes nos unités de CO₂ implantées en Europe, puis nous avons déployé le programme à l’échelle mondiale.

Quelles ont été les implications de cette mise en conformité ?

La certification FSSC 22000 des infrastructures prévoit l’inspection des sites de production de CO₂ par un tiers qui examine la gestion des risques alimentaires, l’hygiène et l’instrumentation des procédés. Pour chaque unité, nous avons dû constituer une équipe, composée en général du directeur de l’usine, d’opérateurs et de membres du service logistique, afin de procéder à une analyse des risques visant à étudier tout type d’impureté présente dans le CO₂. Nous avons ensuite établi les bonnes pratiques en matière de traitement et de contrôle de ces impuretés. 3 à 6 mois ont été nécessaires pour la certification d’une seule unité et plus de 2 ans pour couvrir 90 % de nos capacités de production de CO₂ liquide dans le monde.

Quel est l’impact de cette certification pour vos clients ?

Nos clients ont deux objectifs : adopter une démarche socialement responsable autour de leurs produits et de leurs marques, et éviter tout incident coûteux. Le FSSC 22000 est clairement indispensable aujourd’hui. Pour avoir sa place sur le marché des boissons gazeuses, il est impératif d’être certifié.

Comment Air Liquide a-t-il créé de la valeur via cette certification ?

Notre approche, découlant de nos principes de gouvernance, ainsi que les outils et procédures que nous avons définis ont permis d’établir une nouvelle norme pour le secteur. Devant la nécessité de certifier leurs propres unités, certains de nos clients se sont montrés très intéressés par notre méthodologie. Nous sommes extrêmement fiers de cette initiative qui démontre la confiance qu’ils nous accordent. Mais surtout, elle nous a permis d’être une source de valeur supplémentaire sur le marché des boissons gazeuses.

Fermer

Nos solutions

Pour produire leurs boissons gazeuses et répondre aux réglementations en vigueur, les industriels ont besoin de dioxyde de carbone de qualité alimentaire irréprochable.

Une traçabilité de nos gaz ALIGAL™ sur toute la chaîne d’approvisionnement

Référence sur le marché, le dioxyde de carbone ALIGAL™ répond à la démarche HACCP (analyse des risques et maîtrise des points critiques) pour la production et la logistique des fluides destinés à l’agroalimentaire. HACCP est un système qui identifie, évalue et maîtrise les risques relatifs à la sécurité des aliments. Les gaz ALIGAL™ respectent ainsi des spécifications très strictes, au-delà des critères requis et leur traçabilité est assurée sur toute la chaîne d’approvisionnement.

Grâce au programme de certification FSSC 22000 mis en place dans toutes nos usines de production de dioxyde de carbone, nos produits répondent aux normes rigoureuses de qualité et de traçabilité exigées par nos clients multinationaux.