Aller au contenu principal
Air Liquide
Air Liquide dans le monde
Choisir

Recherche & Développement

Ouvert

Marchés Globaux & Technologies

Ouvert

Fondamentaux du Groupe

Ouvert

Recherche & Développement

Ouvert

Électronique

Ouvert

Ingénierie & Construction

Ouvert

Grands projets

Ouvert
Investors credit ratings

Agences de notation

Une évaluation régulière du crédit par Standard & Poor’s et Moody’s

Les notations d’Air Liquide reposent sur une évaluation de son profil de crédit et de sa capacité à rembourser sa dette. Le Groupe est régulièrement évalué par les agences de notation Standard & Poor’s et Moody’s.

Notations d’Air Liquide

Agences Analystes Notation
court terme
Notation
long terme
Perspective Dernière mise à jour
S&P

Oliver Kroemker

A-1
Dernière révision
(28/07/2021)
A
Dernière révision
(28/07/2021)

Stable
Dernière révision
(28/07/2021)

28 Juillet 2021

Moody's

Moritz Melsbach

P-2
Dernière révision
(24/05/2016)
A-3
Dernière révision
(24/05/2016)
Positif
Dernière révision
(04/05/2021)
4 Mai 2021

 

Standard & Poor’s

Historique de la notation par S&P :

La notation A donnée par Standard & Poor’s s’explique par un excellent Risque Opérationnel, un Risque Financier intermédiaire, et une liquidité adéquate. Lors de l’analyse de la profitabilité et des ratios de L’Air Liquide S.A., S&P se concentre principalement sur la résilience des revenus ainsi que sur la stabilité de la génération de cash. S&P considère la profitabilité d'Air Liquide moins volatile que celle de la plupart des entreprises spécialisées dans les produits chimiques industriels. S&P souligne également les efforts d’investissements d’Air Liquide dans la transition énergétique, notamment dans l’hydrogène qui représente une opportunité de croissance importante pour le Groupe. 

La perspective «stable» qu'attribue S&P au Groupe signifie qu’Air Liquide bénéficie d’un profil financier équilibré notamment grâce à la résilience de ses CapEx, activités d'acquisition, de cession et distribution de dividendes. S&P s’attend à ce que le ratio FFO/dette nette du Groupe se maintienne au-delà de 30% pour les deux années à venir, ce qui permettrait à Air Liquide de conserver un rating A.

L'agence note les sociétés émettrices comme suit 

  • notation de la dette à long terme, par ordre décroissant : AAA (meilleure note), AA, A, BBB, BB, B, CCC, CC, C, D, SD (en « défaut sélectif »). La notation est complétée par + ou -. Les sociétés dont la notation est supérieure à BB+ sont considérées comme des sociétés « investment grade » et celles dont la notation est inférieure ou égale à BB+ comme des sociétés « non-investment grade »
  • notations de la dette à court terme, par ordre décroissant : A-1+ (meilleure note), A-1, A-2, A-3, B, C, D

Moody’s

Historique de la notation par Moody’s :

Moody’s a noté le crédit long terme d’Air Liquide pour la première fois le 24 mai 2016. La notation A3 donnée par Moody’s s’explique par une génération stable et prévisible des cash flows soutenus par de fortes barrières à l’entrée, une faible exposition à des marchés cycliques, des gains continus d’efficacité et la capacité de transférer la majorité des coûts de production en hausse aux clients Grande Industrie à travers des clauses de révision des prix. Cette notation s’appuie également sur la résilience des revenus et des profits du groupe grâce à une forte diversification des marchés sur lesquels Air Liquide est implanté.

Moody’s espère qu’Air Liquide continue à trouver un juste équilibre entre ses dépenses d’investissement industriels et d’acquisition, la rémunération des actionnaires et le désendettement afin de renforcer ses indicateurs de crédit.

La perspective «Positive» attribuée par Moody's au Groupe signifie que Moody's considère les ratios du groupe  Air Liquide compatibles avec une amélioration du rating dans les 12 à 18 prochains mois.

L'agence note les sociétés émettrices comme suit :

  • notation de la dette à long terme, par ordre décroissant : Aaa (meilleure note), Aa, A, Baa, Ba, B, Caa, Ca, C (en « défaut sélectif »). La notation est complétée par un 1 (meilleure note dans la catégorie), 2 ou 3. Les sociétés dont la notation est supérieure à BB+ sont considérées comme des sociétés « investment grade » et celles dont la notation est inférieure ou égale à Ba1 comme des sociétés « non-investment grade »
  • notations de la dette à court terme, par ordre décroissant : P-1 (meilleure note), P-2, P-3, « Not Prime »