Aller au contenu principal

Air Liquide accélère son développement dans la purification de biogaz

Air Liquide accelerates its development in biogas purification

Air Liquide annonce la mise en service de 12 unités de purification de biogaz au cours des 12 derniers mois en Europe. Avec ces nouvelles unités, Air Liquide triple sa capacité de purification de biogaz sur le continent. Au total, Air Liquide a conçu et déployé dans le monde 50 unités de purification de biogaz, afin de le transformer en biométhane et l’injecter dans les réseaux de gaz naturel.

Les douze nouvelles unités de purification de biogaz mises en service par Air Liquide se situent en France, au Royaume-Uni, en Hongrie et au Danemark. Cinq de ces unités, qui représentent un montant d’investissement de 12 millions d’euros, sont opérées par Air Liquide. Elles génèrent des contrats à long terme de production de biométhane destiné aux réseaux de gaz naturel en Europe qui alimentent notamment des flottes de transports au bio-GNV (Gaz Naturel pour Véhicules).

Leader mondial de la fourniture de technologies de purification de biogaz avec une capacité installée de 160 000 m³/h, Air Liquide a développé les technologies et le savoir-faire sur l’ensemble de la chaîne de valeur du biométhane : purification du biogaz en biométhane, injection dans le réseau de gaz naturel, liquéfaction, distribution pour les flottes de véhicules propres.

La filière de purification et de valorisation du biogaz est une forme très prometteuse d’économie circulaire qui contribue à la réduction des gaz à effet de serre et pourra alimenter les solutions pour le transport zéro émission de demain.

François Darchis, Directeur de la Société, membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide supervisant l’innovation, a déclaré : « Ces nouveaux contrats de production de biométhane illustrent la capacité d’Air Liquide à faire levier sur ses technologies pour incuber de nouvelles activités. En se positionnant sur l’ensemble de la chaîne, de la purification de biogaz jusqu’à la distribution de bio-GNV dans les stations, Air Liquide contribue à répondre aux défis énergétiques et environnementaux. »


Le biogaz est issu de la fermentation des déchets d’origine agricole, ménagère et industrielle. La technologie de purification de biogaz est basée sur l’utilisation de membranes polymères brevetées et fabriquées par Air Liquide. Ce système performant permet de séparer les composants du biogaz et produit un biométhane injectable dans le réseau de gaz naturel. Utilisé comme carburant dans les véhicules fonctionnant au gaz naturel, le biométhane, ou gaz naturel bio, est alors appelé bio-GNV (Gaz Naturel pour Véhicules).

Le bio-GNV est au même titre que l’hydrogène une des solutions pour répondre au transport propre. Ce carburant d’origine non fossile s’inscrit dans une économie circulaire (de la transformation du déchet à la mobilité du véhicule). Le reformage de biogaz permettra aussi de produire de l’hydrogène décarboné selon l’engagement Blue Hydrogen du Groupe pour 2020.

Air Liquide a acquis en 2014 FordonsGas, leader suédois de la distribution de bio-GNV qui exploite près de 50 stations en Suède. Ces stations de bio-GNV permettent de fournir aux taxis, flottes d’entreprises, bus ou encore véhicules de particuliers un carburant respectueux de l’environnement, produit à près de 70 % à partir d’énergies renouvelables.

Télécharger le document

RELATIONS MÉDIA

Caroline Brugier

+33 (0)1 40 62 50 59

Christel des Royeries

+33 (0)1 40 62 58 49

Relations Investisseurs

Aude Rodriguez

Aude Rodriguez

+33 (0)1 40 62 57 08

Erin Sarret

Erin Sarret

+33 (0)1 40 62 57 37

Louis Laffont

Louis Laffont

+33 (0)1 40 62 57 18

Communication Air Liquide advanced Business & Technologies

Nathalie Simon de Kergunic

Nathalie Simon de Kergunic

+33 (0)1 40 62 55 06