Aller au contenu principal

Apnée obstructive
du sommeil

Une épidémie silencieuse

Le syndrome d’apnée du sommeil est un trouble du sommeil caractérisé par des interruptions brèves et répétées de la respiration. Ces interruptions peuvent durer de 10 à 60 secondes voire plus et se répéter jusqu'à plusieurs centaines de fois par nuit. Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) est le type d’apnée du sommeil le plus courant.
Il est causé par une obstruction temporaire des voies respiratoires supérieures, dans la gorge, et concerne des personnes de tous âges, hommes ou femmes. On estime qu'1 à 6 % de la population mondiale souffre de SAOS modéré à sévère 1.

80 %

des malades ignorent qu'ils souffrent d'apnée du sommeil

1 à 6 %

de la population mondiale souffre d'apnée du sommeil

Une pathologie sérieuse et sous-diagnostiquée

Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil a un effet direct sur la qualité de la vie et la santé.

Une somnolence excessive pendant la journée peut entraîner un déficit d’attention et compromettre la capacité d’un individu à travailler, à mener une vie sociale active, à penser clairement, à utiliser une machine ou à conduire un véhicule.

Des apnées répétées fatiguent le cœur en créant un manque d’oxygène dans le sang et peuvent être à l’origine d’une augmentation de la pression sanguine ainsi que de graves troubles cardiovasculaires, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral (AVC).

Bien que cette pathologie soit répandue, environ 80 % des personnes concernées ignorent qu'elles souffrent d'apnée obstructive du sommeil2 et ne se font donc pas soigner.

La ventilation en Pression positive continue, le traitement standard pour soigner l'apnée obstructive du sommeil.

Traitements

Il existe plusieurs traitements pour soigner l’apnée obstructive du sommeil tels que : la Pression positive continue (PPC), les orthèses d’avancée mandibulaire, la perte de poids ou la chirurgie dans certains cas.

Le traitement standard3 est la ventilation en Pression positive continue. Ce traitement consiste à porter un masque relié à un dispositif qui assure un flux d’air constant, afin de maintenir les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil.

Comme pour tout traitement à long terme, l’observance par le patient est essentielle. Dans le cas de l’apnée obstructive du sommeil, les patients trouvent souvent le traitement par PPC contraignant. Ils sont ainsi 50 % à abandonner le traitement après un mois4.

Dans le traitement de l’apnée obstructive du sommeil, notre priorité est le confort du patient et l’observance de son traitement.

Notre engagement pour la qualité de vie du patient

Chez Air Liquide Healthcare, nous nous engageons pour améliorer la qualité de vie des patients et nous avons à cœur de favoriser le dialogue avec les patients et les professionnels de santé afin de répondre toujours mieux à leurs besoins.

Dans le traitement de l’apnée obstructive du sommeil, notre priorité est le confort du patient et l’observance de son traitement par PPC.

Trouver la solution la plus appropriée possible pour le patient

Des services pour soutenir les patients

Lorsqu'un médecin diagnostique un SAOS, les infirmières et techniciens spécialisés s’attachent à trouver la solution la plus appropriée possible pour le patient et l’accompagnent dans le suivi de son traitement.

Les prestataires de santé à domicile proposent également aux patients et aux prescripteurs des services en matière d’éducation, d’aide à l’observance et parfois de télé-suivi.

Grâce à ce soutien des prestataires de santé à domicile, les médecins peuvent ainsi contribuer à améliorer l’observance, la qualité de vie des patients et l’efficacité du traitement par PPC.

Références :

  1. The World Health Organization. Chronic respiratory diseases www.who.int/gard/publications/chronic_respiratory_diseases.pdf viewed 04/10/2015
  2. Kapur V et al. The Medical cost of undiagnosed sleep apnea. Sleep. 1999; 22(6): 749-55.
  3. AASM. Journal of clinical Sleep medicine, vol.5, nº 3, 2009
  4. Can Respir J vol.15, nº 7, octobre 2008

e-santé

En savoir plus