Aller au contenu principal

Broncho-pneumopathie
chronique obstructive

Une maladie principalement liée au tabac

Caractérisée par une limitation du flux d’air qui circule dans les voies respiratoires, la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) résulte d’une inflammation chronique des bronches.

Le symptôme principal de cette maladie est un essoufflement qui s’aggrave avec le temps contribuant au handicap respiratoire. Il s’accompagne de toux chronique et de production de crachats. La fumée de tabac est la principale cause de BPCO 1,5 et la pollution de l’air (intérieur et extérieur) comme l’exposition à des polluants professionnels sont d'autres facteurs de risque.

210 M

personnes touchées par la BPCO dans le monde

3e

cause de décès dans le monde

Troisième cause de mortalité dans le monde

Dans le monde, la BPCO touche 210 millions de personnes3. Selon l’Organisation Mondiale de la santé, la BPCO est la troisième cause de décès dans le monde, derrière la cardiopathie ischémique et l’accident vasculaire cérébral4.

210 millions de personnes touchées par la BPCO dans le monde

Des épisodes aigus d’exacerbation, aggravation prolongée des symptômes, ponctuent l’évolution de la maladie et accélèrent le déclin de la fonction respiratoire. La BPCO est parfois diagnostiquée au cours d’une de ces exacerbations.

Les différentes prises en charge de la BPCO

La stratégie thérapeutique consiste à contrôler les symptômes, réduire la fréquence et la sévérité des exacerbations et diminuer les risques d’hospitalisation1,2 à l’aide des mesures suivantes :

  • l’arrêt de l’exposition au tabac ou autres polluants est la première recommandation
  • certains médicaments contribuent à réduire l’inflammation et à dilater les voies respiratoires
  • les vaccins contre la grippe et le pneumocoque participent à la prévention des exacerbations
  • les exercices de réhabilitation aident à améliorer les capacités physiques à l’effort
  • les patients atteints de BPCO qui présentent une insuffisance respiratoire chronique, bénéficient, en complément, d’une oxygénothérapie à long terme1 et/ou d’une ventilation nocturne4.
Les équipes d’Air Liquide Healthcare participent à développer et faciliter la prise en charge au domicile des patients.

Notre engagement pour la qualité de vie du patient

En lien avec les professionnels de santé, les équipes d’Air Liquide Healthcare participent à développer et faciliter la prise en charge au domicile des patients atteints de BPCO sévère, nécessitant une assistance respiratoire.

Un partenariat signé avec l’EFA pour informer et sensibiliser

Le principal enjeu de cette prise en charge est d’améliorer la qualité de vie du patient grâce à l’observance du traitement.

Conscient du véritable enjeu de santé publique représenté par la BPCO, Air Liquide Healthcare a signé un partenariat avec l’EFA afin de soutenir ses actions d’information et de sensibilisation auprès de l’opinion publique et des instances européennes.

À titre d’exemple, Air Liquide Healthcare a soutenu la réalisation d’une publication concernant le vécu des patients atteints de BPCO.

Au service du patient atteint de BPCO

Suite à la prescription du médecin, le prestataire de santé à domicile fournit au patient atteint de BPCO associée à une insuffisance respiratoire un traitement par oxygénothérapie et/ou par ventilation adapté à ses besoins. Il s’engage auprès du patient dans la prévention des exacerbations et le contrôle de l’évolution de la BPCO pour une meilleure qualité de vie.

Tout au long de notre prise en charge, en lien avec les prescripteurs, le prestataire de santé à domicile accompagne le patient pour l’aider à comprendre sa maladie, à suivre son traitement et contribuer à renforcer son observance.

Références :

  1. Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease. Global Strategy for the diagnosis management and prevention of chronic obstructive pulmonary disease. Mis à jour en 2017; disponible sur http://goldcopd.org/gold-2017-global-strategy-diagnosis-management-prevention-copd/
  2. ERS. Chronic obstructive pulmonary disease in: European lung white book. Disponible sur http://www.erswhitebook.org/chapters/chronic-obstructive-pulmonary-disease
  3. http://www.who.int/gard/publications/chronic_respiratory_diseases.pdf
  4. www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/en/
  5. OMS. Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Aide mémoire N°315, octobre 2014. Disponible sur www.who.int/mediacentre/factsheets/fs315/fr/; consulté le 05/11/2014.
  6. Köhnlein T, Windisch W, Köhler D ans al. Non-invasive positive pressure ventilation for the treatment of severe stable chronic obstructive pulmonary disease: a prospective, multicentre, randomised, controlled clinical trial. Lancet Respir Med 2014 ;2(9) :698-705. Disponible sur <DOI: 10.1016/S2213-2600(14)70153-5>