T1 2022 : Forte croissance des ventes et poursuite de la dynamique d’investissements

Paris, France, le
  • Communiqués de presse
  • Groupe

Commentant l’activité du premier trimestre 2022, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide a déclaré :

« Ce premier trimestre est en forte croissance, reflétant un bon niveau d’activité et démontrant à nouveau la résilience du Groupe dans un contexte marqué notamment par l’inflation et la guerre en Ukraine.

Les ventes du Groupe progressent de + 8 % en comparable et de + 29 % en publié, reflétant notamment la hausse significative des prix de l’énergie répercutée contractuellement aux clients Grande Industrie. Elles atteignent 6,9 milliards d’euros, dont 6,6 milliards pour l’activité Gaz & Services. Cette croissance confirme la solidité des activités Gaz & Services et le fort dynamisme des activités Ingénierie & Construction et Marchés Globaux & Technologies.

Les Gaz & Services, qui représentent plus de 95 % de l’activité du Groupe, progressent de + 7,1 % en comparable. Ceci reflète notamment une forte croissance des activités Électronique et Industriel Marchand, lequel démontre une nouvelle fois sa capacité à adapter ses prix pour refléter la hausse des coûts. Malgré une base de comparaison élevée, l’activité Santé reste en croissance. Sur le plan géographique, la croissance est particulièrement forte en Europe et aux Amériques.

En termes d’efficacités, le Groupe poursuit ses actions d’amélioration de la performance. Au 1er trimestre 2022, 77 millions d’euros d’efficacités ont été générés malgré un contexte très inflationniste, et nous confirmons notre objectif de plus de 400 millions d’euros sur l’année. Le cash flow demeure élevé à plus de 23 % des ventes hors effet énergie.

Les décisions d’investissement du trimestre sont très élevées à 913 millions d’euros, avec plusieurs projets dans l’Électronique, notamment en Asie. Le portefeuille d’opportunités à 12 mois reste stable à 3,3 milliards d’euros. La part des projets en lien avec la transition énergétique dépasse 40 %.

Ces investissements contribueront à la croissance future. Ils participent également à la réalisation du nouveau plan stratégique à horizon 2025, ADVANCE. Ce plan, qui associe performance financière et extra-financière, est structuré autour de quatre priorités : réaliser une performance financière solide, décarboner l’industrie, favoriser le progrès par l’innovation technologique et agir pour tous. Avec ADVANCE, le Groupe confirme son engagement au service du développement durable tout en poursuivant sa trajectoire de croissance.

En 2022, en l’absence de perturbation significative de l’économie, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser une croissance du résultat net récurrent, à change constant([1]). »

Faits‌ ‌marquants‌ ‌du 1er trimestre 2022 ‌ ‌

Corporate

  • Lancement d’ADVANCE, le nouveau plan stratégique d’Air Liquide à horizon 2025, qui place le développement durable au coeur de la stratégie du Groupe et combine performance financière et extra-financière autour de quatre priorités :

    • Réaliser une performance financière solide

      • Une croissance des ventes maintenue à un rythme de 5 à 6 % en moyenne par an([2]).

      • Une rentabilité des capitaux employés (ROCE) de > 10 % à compter de 2023.

      • Dans le même temps, une réduction de nos émissions de CO2 en valeur absolue démarrant à horizon 2025, en ligne avec les Objectifs de Développement Durable du Groupe.

    • Décarboner l’industrie, en ligne avec l’objectif du Groupe de réduire d’un tiers ses émissions de CO2 entre 2020 et 2035 et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

    • Favoriser le progrès par l’innovation technologique, en se concentrant sur les marchés d’avenir que sont la mobilité hydrogène, l’électronique, la santé, l’industriel marchand et les hautes technologies.

    • Agir pour tous en intégrant l’intérêt des parties prenantes directes du Groupe (collaborateurs, actionnaires, fournisseurs, clients), mais également celui de la société toute entière.

  • Mobilisation du Groupe en faveur des victimes de la guerre en Ukraine, notamment à travers l’action de la Fondation Air Liquide.

Développement durable :

  • Publication du premier Rapport de Développement Durable d’Air Liquide présentant les ambitions du Groupe en matière de Développement Durable et ses résultats extra-financiers 2021.

  • Attribution par le CDP d’une note «A-» dans les deux catégories du changement climatique et de la gestion de l'eau. Cette note reconnaît au Groupe le niveau le plus élevé («Leadership Level») en matière d'engagement en faveur de l'environnement.

  • Aux Etats-Unis, construction par Air Liquide de sa plus grande unité de production de biométhane au monde.

Décarbonation de l’industrie :

  • Signature d’un protocole d’accord avec Eni pour décarboner les industries les plus émettrices de CO2 dans le bassin méditerranéen.

  • Sélection par le Fonds européen d’innovation du projet d’Air Liquide et Eqiom ayant pour objectif de faire de l’usine Eqiom à Lumbres l’une des premières cimenteries neutres en carbone d’Europe.

  • Sélection par Le Fonds européen d'innovation du projet Kairos@C, développé conjointement par Air Liquide et BASF, ayant pour objectif de développer le plus grand projet mondial transfrontalier de chaîne de valeur de captage et de séquestration de carbone (CCS) autour du port d'Anvers.

  • Signature d’un accord avec Sogestran pour développer des solutions de transport maritime pour la gestion du carbone dans le cadre de projets de captage et de stockage de carbone.

Hydrogène bas carbone :

  • Soutien de l’Etat français au projet Air Liquide Normand’Hy de production d’hydrogène renouvelable à grande échelle. Ce projet aura une capacité initiale de 200 MW et contribuera à la création d’une filière française et européenne d’hydrogène bas carbone et à la décarbonation du bassin industriel normand.

  • Signature d’un protocole d’accord avec Airbus, l’aéroport d’Incheon et Korean Air pour étudier l’utilisation de l’hydrogène dans l’aéroport international d’Incheon.

Électronique & Industrie ‌‌:‌

  • Dans le cadre de contrats de long terme avec deux importants leaders mondiaux des semi-conducteurs pour la fourniture de gaz industriels de très haute pureté au Japon, Air Liquide a lancé un investissement échelonné de plus de 300 millions d’euros dans quatre unités de production de pointe.

  • Signature d’accords de long terme pour approvisionner un site de production de semi-conducteurs en Arizona, Etats-Unis. Dans le cadre de cet accord, Air Liquide investira près de 60 millions de dollars américains pour construire et exploiter des unités et systèmes de production.

  • Renforcement en Inde avec un investissement d’environ 40 millions d’euros dans une nouvelle unité de séparation des gaz de l’air dédiée à l’Industriel Marchand, dans l’Etat d’Uttar Pradesh, dans l’Inde du Nord.

 

Le chiffre d’affaires du Groupe atteint 6 887 millions d’euros au 1er trimestre 2022, en forte croissance de + 7,9 % en données comparables. Cette performance s’établit dans un environnement difficile de prix de l’énergie exceptionnellement élevés, de forte inflation, de tension dans les chaînes d’approvisionnement et de conflit en Ukraine. Le Groupe bénéficie d'un modèle d’affaires solide et d’actions proactives d’augmentation des prix dans l’Industriel Marchand, mises en place au 2ème semestre 2021 qui ont démontré leur efficacité dès le 4ème trimestre 2021, avec un renforcement des effets prix au 1er trimestre 2022. Le chiffre d’affaires publié du Groupe est en très forte hausse de + 29,1 % avec un effet énergie qui atteint + 16,4 % et des effets favorables de change (+ 4,2 %) et de périmètre significatif (+ 0,6 %).

Le chiffre d’affaires Gaz & Services atteint 6 590 millions d’euros, en hausse de + 7,1 % en données comparables. Les ventes publiées du 1er trimestre 2022 sont en très forte croissance de + 29,1 %, avec un effet énergie très élevé à + 17,2 % et des effets positifs de change (+ 4,2 %) et de périmètre significatif (+ 0,6 %).

  • Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 2 331 millions d’euros au 1er trimestre 2022, en forte progression de + 9,0 % en données comparables. La croissance de la Grande Industrie s’élève à + 8,3 %, soutenue par une demande dynamique notamment dans la Chimie et la Sidérurgie. En croissance de + 10,0 %, le chiffre d’affaires de l’Industriel Marchand bénéficie de l'accélération de l’effet prix (+ 9,3 %) et de la hausse des volumes. La médecine de ville aux États-Unis et la Santé à domicile en Amérique Latine sont les moteurs de la croissance de l’activité Santé (+ 3,5 %) dans un contexte d’une demande plus faible en oxygène médical pour le traitement de la covid-19. Enfin, tous les segments d’activité participent à la croissance particulièrement dynamique de l’Électronique (+ 10,0 %).

  • Le chiffre d’affaires de la zone Europe progresse de + 7,2 % en données comparables au 1er trimestre 2022 et atteint 2 718 millions d’euros dans un contexte de prix de l’énergie exceptionnellement élevés et de conflit en Ukraine. Alors que l’activité Grande Industrie présente un recul des ventes de - 4,5 %, la croissance s’accélère en Industriel Marchand pour atteindre un niveau exceptionnellement élevé de + 22,7 %, soutenue par un effet prix record de + 19,4 %. La Santé poursuit sa croissance (+ 3,0 %) malgré une base de comparaison particulièrement élevée en 2021, bénéficiant d’un développement dynamique dans la Santé à domicile.

  • Les ventes en Asie-Pacifique sont en hausse comparable de + 4,4 % au 1er trimestre 2022 et s’élèvent à 1 340 millions d’euros, soutenues par une croissance particulièrement dynamique de tous les segments d’activité de l’Électronique (+ 13,1 %). Les ventes de la Grande Industrie sont en léger retrait de - 1,1 %, impactées par une faible demande en Chine et par une baisse des ventes d’hydrogène en Corée du sud. Le chiffre d’affaires de l’Industriel Marchand progresse de + 2,7 %, bénéficiant notamment d’une croissance solide en Chine.

  • Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique atteint 201 millions d’euros, stable (- 0,2 %) en données comparables par rapport au 1er trimestre 2021. Les volumes sont en très forte hausse en Afrique du Sud avec l’intégration des 16 unités de production des gaz de l’air de Sasol dont l’acquisition a été finalisée à la fin du 1er semestre 2021 ; les ventes, d’environ 35 millions d’euros au 1er trimestre, sont reportées en périmètre significatif (et donc exclues de la croissance comparable).

Les ventes de la Grande Industrie sont stables (+ 0,1 %) en données comparables par rapport au 1er trimestre 2021, l’activité étant contrastée suivant les géographies : en Amérique, la demande est robuste dans tous les marchés tandis qu’en Europe et en Asie, les ventes sont plus faibles dans la Sidérurgie et le Raffinage ; la demande dans la Chimie reste globalement solide. L’activité Industriel Marchand présente un chiffre d’affaires en forte hausse comparable de + 11,9 %, soutenu par l’accélération des effets prix à + 10,7 %, atteignant même + 19,4 % en Europe, et par des volumes solides. La croissance comparable des ventes est particulièrement dynamique en Électronique, à + 13,7 %, tous les segments d’activité présentant une forte progression. La Santé poursuit sa croissance (+ 2,6 %) en données comparables, soutenue par le dynamisme de l’activité Santé à domicile, malgré une base de comparaison 2021 particulièrement élevée liée à la forte demande en oxygène médical pour le traitement de la covid-19.

Le chiffre d’affaires consolidé de l’Ingénierie & Construction s'établit à 108 millions d’euros au 1er trimestre 2022, en forte hausse comparable de + 40,3 %, reflétant l’augmentation des prises de commandes au cours des derniers trimestres. Les prises de commandes s’élèvent à 264 millions d’euros.

Les ventes de l’activité Marchés Globaux & Technologies atteignent 189 millions d’euros au 1er trimestre, en forte croissance comparable de + 18,3 %, soutenues par le dynamisme de l’activité biogaz et l’augmentation des ventes pour la mobilité hydrogène. Les prises de commandes pour les projets Groupe et pour les clients tiers s'élèvent à 214 millions d’euros, en hausse par rapport à 2021.

Les efficacités([3]) s’élèvent à 77 millions d’euros au 1er trimestre. Cette performance s’inscrit dans un contexte de forte inflation défavorable aux efficacités liées aux achats. Les projets lancés en début d’année 2022 devraient apporter une contribution croissante au cours des prochains trimestres, ce qui permet de confirmer l’objectif annuel fixé à plus de 400 millions d’euros. Dans cet environnement inflationniste, la priorité des opérations est de transférer les hausses de coûts dans les augmentations de prix.

La capacité d’autofinancement s’élève à 1 400 millions d’euros, en forte hausse de + 12,6 % et de + 8,7 % hors effet de change. Elle s’établit à 23,3 % des ventes hors effet énergie, stable par rapport au 1er trimestre 2021. Elle permet notamment d’assurer le financement des investissements industriels qui s’établissent à 784 millions d’euros, soit 13,0 % des ventes hors effet énergie.

Au 1er trimestre 2022, les décisions d’investissement industriel et financier sont très élevées, à 913 millions d’euros, et se comparent à 603 millions d’euros au 1er trimestre 2021. Elles comprennent plusieurs projets de fourniture de gaz vecteurs en Asie mais également aux États-Unis et en Europe pour des clients de l’Électronique. Le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois est stable à un niveau élevé de 3,3 milliards d’euros à fin mars. Les projets liés à la transition énergétique représentent plus de 40 % du portefeuille.

La contribution additionnelle aux ventes des montées en puissance et des démarrages d’unités atteint 105 millions d’euros au 1er trimestre 2022 et devrait être comprise entre 410 et 435 millions d’euros sur l’année 2022, un montant supérieur à celui de 2021.

 

 

 

Notes de bas de page

  1. ^ [1] Marge opérationnelle hors effet énergie. Résultat net récurrent hors opérations exceptionnelles et significatives qui n’impactent pas le résultat opérationnel courant, et hors impact d’une potentielle réforme fiscale aux États-Unis en 2022.
  2. ^ [1] Taux de croissance annuel composé (“CAGR”) des ventes, en base comparable, sur la période 2021-2025.
  3. ^ [1] Définition en annexe.

  • Air Liquide - T1 2022 : Forte croissance des ventes et poursuite de la dynamique d’investissements

    Télécharger le document PDF (381.95 Ko)