Aider les industries à relever les défis demain

Publié le 12 avril 2022

10 mins

Présent dans une grande variété de marchés, Air Liquide est en position privilégiée pour observer et détecter les nouvelles tendances et les nouveaux besoins et usages au sein des écosystèmes industriels. Grâce à ses petites molécules essentielles et au potentiel immense de la donnée, le Groupe innove avec et pour ses clients en leur proposant de nouvelles solutions qui contribuent à leur performance tout en répondant au défi de la transition énergétique et à l’émergence de nouveaux marchés.

2 M de clients industriels à travers le monde

2.9 Mds€ de chiffre d'affaires de l'activité industriel marchand sont liés à des solutions qui protègent la vie et l'environnement

Vouloir

Les données sont un puissant levier pour améliorer l’expérience client et l’expérience collaborateur.

Laure Pouyanné

Business Data Manager, activité Industriel Marchand, Air Liquide

En quoi les données numériques permettent-elles à Air Liquide de mieux répondre aux attentes de ses clients ?

Tout comme nos clients, nous devons produire de façon durable, offrir une expérience de qualité et répondre aux nouvelles attentes des industriels. Les données sont un puissant levier pour nous aider à relever ces défis. Le programme « Integrated Bulk Operations »1, en cours de déploiement, en est un bon exemple. La connexion numérique des actifs logistiques (unités de production, réservoirs installés chez nos clients, camions) nous permet de collecter des données et de les analyser pour optimiser en temps réel la chaîne d’approvisionnement des gaz liquides. À la clé : les équipes logistiques anticipent les demandes des clients et identifient le meilleur moment pour les livrer en organisant des tournées de livraison plus efficaces et plus fiables. Une chaîne logistique agile pour mieux servir nos clients tout en réduisant nos émissions de CO2 !

Quelle place tiennent les collaborateurs dans cette transformation digitale ?

Nos collaborateurs maîtrisent les processus métiers et sont en relation étroite avec nos clients. Les impliquer dès le départ est donc primordial pour co-construire les solutions capables d’améliorer notre efficacité opérationnelle et ainsi offrir une meilleure expérience client. Un exemple : les équipes Digital et R&D ont travaillé avec des opérateurs en France pour concevoir une solution leur permettant d’augmenter leur productivité dans la préparation des commandes clients de bouteilles de gaz tout en optimisant les opérations de manutention.

Quel est le défi principal à relever pour assurer une gestion optimale des données ?

Aide à la décision, anticipation des besoins, pilotage de la performance… nos équipes ont compris très vite l’intérêt d’exploiter la mine de données à leur disposition. À tel point qu’on les entend parler de « leurs » données. L’enjeu aujourd’hui est de les faire monter en compétences et de les former. Un investissement indispensable pour tirer tout le potentiel de la donnée. À l’avenir, son utilisation fera partie intégrante du quotidien des équipes !

Les transformations à l’œuvre dans l’industrie nous incitent à revoir notre façon de travailler avec nos clients en tenant compte de leurs principales parties prenantes.

Steve Hope

Directeur Marchés et Stratégie, activité Industriel Marchand, Air Liquide

Au sein de l’activité Industriel Marchand, vous expérimentez une approche qui repose sur l’intelligence des écosystèmes. En quoi consiste-t-elle ?

Il s’agit essentiellement de repenser notre façon d’appréhender nos marchés actuels mais aussi émergents. L’idée est de repousser les frontières et de prendre en compte toutes les parties prenantes d’un marché donné, leurs interactions et les dynamiques de changement. L’objectif : mieux répondre aux nouvelles attentes d’un secteur, prioriser les actions et accélérer la mise sur le marché de solutions innovantes. Pour cela, nous devons faire partie intégrante d’un large écosystème et interagir avec ses principaux acteurs. Avec l’appui du i- Lab2, nous testons cette approche sur certains segments de marchés comme le traitement des eaux dans l’industrie pharmaceutique.

En quoi cette approche est-elle stratégique pour votre activité ?

Pour garder une longueur d’avance dans un monde en constante évolution, nous devons détecter les nouvelles tendances et comprendre leur impact sur l’activité de nos clients, leurs parties prenantes (clients finaux, fournisseurs, autorités publiques…) et sur notre modèle économique. En nous impliquant de manière proactive au sein d’un écosystème, nous pouvons approfondir nos connaissances et nous poser les bonnes questions : à quoi ressemblera notre client dans cinq ans ? Quel sera l’impact de la transition énergétique sur son activité, sur sa chaîne de valeur ? Qui sont les nouveaux acteurs du marché ? Cette approche nous permet de comprendre comment le changement influence les besoins de nos clients et d’anticiper leurs futures attentes pour leur proposer de nouvelles solutions.

Quelle est la valeur ajoutée de cette approche pour Air Liquide et pour vos clients ?

Elle permet de mieux comprendre le contexte environnemental, réglementaire et logistique de nos clients, ce qui nous guide dans la priorisation des actions à mener et l’adaptation des ressources. Nous analysons les défis auxquels ils sont confrontés et les changements de l’éco système, avec une approche centrée client. En travaillant en collaboration avec eux, nous aboutissons à des partenariats qui nous aident à mieux répondre à leurs attentes par notre expertise technologique. Par exemple, sur le segment du traitement des eaux de l’industrie pharmaceutique, nous avons adopté cette approche, qui permet de générer de la valeur pour chacun des acteurs de l’écosystème.

Réaliser

Inventer

Pour répondre aux enjeux de notre société, une transformation profonde de l’industrie est en marche. Air Liquide y contribue en travaillant avec ses clients pour construire une industrie plus innovante et plus durable. Le Groupe imagine des solutions d’avenir pour accompagner les acteurs des nouvelles révolutions industrielles, qu’il s’agisse des véhicules électriques, de l’impression 3D ou de l’alimentation de demain.

Révolution électrique

La révolution des véhicules électriques s’accélère et Air Liquide en est un acteur essentiel. Les gaz sont incontournables dans la fabrication des nouvelles générations de batteries à l’autonomie allongée et à l’empreinte carbone réduite. Le Groupe déploie son expertise auprès des principaux acteurs mondiaux de cet écosystème. De l’extraction des matières premières jusqu’au recyclage, en passant par la production des électrodes et l’assemblage des cellules, c’est sur l’ensemble de la chaîne de valeur que les solutions gaz sont mises en œuvre.
 

Fabrication additive

Le premier pont métallique imprimé en 3D inauguré en 2021 à Amsterdam : une prouesse technologique à laquelle Air Liquide a largement contribué. Le Groupe a partagé l’expertise de ses équipes R&D en matière de soudage et de fabrication additive, et fourni les gaz de protection à la start-up technologique MX3D, conceptrice de l’ouvrage. Plus généralement, les gaz industriels jouent un rôle clé tout au long de la chaîne des procédés de fabrication additive en assurant leur mise en œuvre en toute sécurité, leur stabilité et la qualité finale des pièces métalliques.

Protéines alternatives

En 2050, la Terre comptera 10 milliards d’habitants et la production alimentaire devra donc augmenter de 70 %. Un enjeu mondial qui implique de faire appel à de nouvelles sources de protéines accessibles et durables, comme les protéines végétales, les insectes ou encore les protéines issues de procédés de fermentation. Une transition protéique dans laquelle Air Liquide s’engage en fournissant des solutions gaz et équipements aux acteurs du domaine. Le Groupe noue des partenariats R&D et industriels, notamment en Allemagne, en Belgique, au Canada et en France, pour les accompagner dans le développement de ce secteur en forte croissance.

1. Programme de numérisation de la chaîne d’approvisionnement des gaz liquides. 
2.Département de prospective d’Air Liquide qui explore les tendances et les sujets émergents en développant de nouveaux outils et méthodologies de prospective.
3. Maîtriser les coûts cachés en soudage.