HandivAirsity : encourager une inclusion sur le lieu de travail au bénéfice de tous

Publié le 13 juillet 2022

7 mins

Né de l’association des termes « handicap », « diversité » et « Air Liquide », le nom de l’initiative « HandivAirsity » incarne son objectif. L’intégration des personnes en situation de handicap dans le monde du travail, à tous les niveaux et d’une manière qui bénéficie à toutes les parties prenantes, est un élément essentiel de la feuille de route Inclusion & Diversité (I&D) d’Air Liquide. En effet, les environnements de travail inclusifs ne profitent pas uniquement aux personnes en situation de handicap, mais à l’ensemble des collaborateurs, et au Groupe dans son ensemble.

Plus que se conformer aux réglementations, profiter à tous

Lancée en France puis étendue à l’ensemble des entités Air Liquide en Europe en 2017, HandivAirsity est une initiative ambitieuse centrée sur 2 objectifs clés : recruter davantage de candidats en situation de handicap et aider les collaborateurs en situation de handicap sur leur lieu de travail. « À l’origine, HandivAirsity a été lancée en France pour contribuer à notre effort en faveur de l’inclusion, en tant qu’acteur économique responsable », raconte Sylvie Lazure, Responsable Mission Handicap chez Air Liquide. En outre, la loi française incite les entreprises à embaucher 6 % de collaborateurs en situation de handicap, et Air Liquide a rejoint en novembre 2021 le Manifeste Inclusion, une charte rassemblant de nombreuses grandes entreprises françaises et articulée autour de 10 axes. Tous les pays d’Europe s’étant dotés de réglementations en matière d’inclusion sur le lieu de travail (l’Italie et l’Allemagne par exemple, ont mis en place un système de quotas), Air Liquide a jugé pertinent de créer un réseau à l’échelle européenne au sein duquel partager des idées, de nouvelles approches et les bonnes pratiques.

« Au-delà des obligations légales, HandivAirsity promeut également notre philosophie d’entreprise », ajoute Sylvie Lazure. « Nos différences font notre performance ». L’intégration des personnes en situation de handicap sur le lieu de travail profite à tous, pas uniquement aux personnes concernées directement. Les équipes qui doivent repenser leur organisation ou certaines étapes de leurs processus, par exemple, se développent grâce à l’innovation et améliorent leur efficacité, en plus de créer un environnement plus inclusif et plus axé sur la compréhension. « La transition vers l’inclusion est souvent bien différente de ce qu’on l’on s’était imaginé et permet de développer des solutions pragmatiques, dont certaines se révèlent plus efficientes. »

L’approche HandivAirsity pour avancer vers cet objectif repose sur 3 piliers principaux. Premièrement, le recrutement, qui nécessite que les équipes luttent contre leurs biais et dépassent leurs doutes concernant l’embauche de collaborateurs handicapés. Deuxièmement, le réseau de référents, qui met en œuvre et surveille l’intégration et les progrès des collaborateurs en situation de handicap, et effectue un suivi de l’inclusion, tant pour un usage en interne que pour assurer la conformité des pratiques aux obligations légales du pays concerné. Troisièmement, des ambassadeurs HandivAirsity locaux, qui jouent à la fois le rôle de contacts sur site pour les collaborateurs en situation de handicap, et de défenseurs de l’inclusion.

Inventer et partager de nouvelles approches de l’inclusion

« Les approches peuvent varier d’un pays à l’autre, mais l’objectif global est le même de partout », explique Sylvie Lazure. «C’est pour cette raison que le hackathon que nous avons organisé à l’échelle européenne en 2021 pour créer et partager des solutions aux problématiques telles que les adaptations, l’accès et la sensibilisation était si important.» Intitulé « TIME TO ACT », cet atelier de design-thinking était axé sur deux thématiques : le recrutement et les adaptations. « Le projet d’adaptation qui a été sélectionné, “Let’s ALL enjoy our meeting”, compilait des conseils spécifiques pour organiser des réunions tenant compte de tous les handicaps, même invisibles, sans exposer les personnes concernées », explique Sylvie Lazure. Ce projet conçu pendant le hackathon a donné naissance à une initiative.

Ces conseils peuvent être partagés avec les entités Air Liquide, mais aussi avec les fournisseurs, que le Groupe accompagne également dans leurs efforts pour améliorer l’inclusion. Pour accentuer la dynamique de l’inclusion, la mise en réseau et le partage d’idées sont absolument fondamentaux. Au Royaume-Uni, par exemple, Air Liquide a lancé un programme avant-gardiste axé sur la sensibilisation à la santé mentale, nommé Read My Mind, visant à encourager les collaborateurs à s’exprimer et à donner des outils aux managers pour qu’ils puissent soutenir leurs équipes. Ils ont formé plus de 30 ambassadeurs au Royaume-Uni et fait appel à des collègues des pays nordiques pour augmenter la portée de l’initiative.

La communication en interne et la sensibilisation à l’échelle du Groupe sont donc les clés du succès d’HandivAirsity. Pour soutenir l’initiative, les collaborateurs européens ont tous été invités à signer la charte HandivAirsity, qui réunit 1300 signataires à ce jour. « Notre objectif, ce n’est pas simplement d’atteindre les objectifs fixés par le gouvernement ou de répondre aux attentes de nos parties prenantes, nous voulons les dépasser, et l’ensemble des collaborateurs d’Air Liquide peut contribuer à cet objectif », explique Sylvie Lazure.