Aller au contenu principal

Air Liquide, partenaire d’Energy Observer, le premier navire à hydrogène autonome en énergie

Air Liquide, partner of Energy Observer, the first energy self-sufficient vessel powered by hydrogen

Air Liquide est partenaire du projet Energy Observer, le premier navire au monde propulsé à l’hydrogène et aux énergies renouvelables, autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre ni de particules fines. Mis à l’eau aujourd’hui à Saint-Malo (Bretagne), ce catamaran expérimental réalisera le premier tour du monde grâce aux énergies renouvelables pour tester ces technologies en milieu extrême, et ainsi permettre leurs applications à grande échelle, maritimes et terrestres, mobiles et stationnaires.

Energy Observer, projet initié par le capitaine Victorien Erussard et l’explorateur Jérôme Delafosse, se lance dans un tour du monde de 6 années à travers 50 pays et 101 escales avec pour défi majeur l’autonomie du navire grâce au mix énergétique et la production décarbonée d’hydrogène. Pour assurer son autonomie énergétique tout au long de l’expédition, de jour comme de nuit, l'hydrogène produit à partir de l'électrolyse de l'eau de mer sera compressé et stocké puis converti en électricité grâce à la pile à combustible. L’hydrogène, vecteur d’énergie, permet ainsi de pallier l’intermittence des énergies renouvelables.

Engagé depuis plus de 20 ans dans le développement de l’énergie hydrogène, notamment pour la mobilité, Air Liquide soutient ce projet scientifique et technologique qui témoigne du rôle de l’hydrogène dans la transition énergétique. Le soutien à ce projet illustre également la volonté du Groupe de contribuer à un monde plus durable.

Air Liquide maîtrise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage, à la distribution et au développement d’applications pour les utilisateurs finaux, contribuant ainsi à la généralisation de l’utilisation de l’hydrogène comme énergie propre. À ce jour, 75 stations hydrogène ont déjà été conçues et installées par Air Liquide dans le monde. Avec sa démarche Blue Hydrogen, Air Liquide s’oriente progressivement vers une production d’hydrogène décarbonée et s’engage à produire au moins 50 % de l’hydrogène nécessaire à ces applications sans rejet de CO2 d’ici à 2020 en combinant l’utilisation des énergies renouvelables, l’électrolyse de l’eau et le reformage de biogaz, et l’usage des technologies de captage et de valorisation du CO2 émis lors de la production d’hydrogène à partir de gaz naturel.

 
En savoir plus sur Energy Observer