Aller au contenu principal

Impression 3D : Air Liquide initie FAIR, projet collaboratif pour développer une nouvelle filière industrielle française de la fabrication additive

Le projet collaboratif FAIR (Fabrication Additive pour Intensification de Réacteurs) vise à développer une nouvelle technologie d’échangeur-réacteur basée sur la fabrication additive ou impression 3D. Dans une démarche d’innovation ouverte associant plusieurs partenaires académiques et industriels, Air Liquide contribue à la création d’une nouvelle filière industrielle française centrée sur la fabrication additive d’équipements intensifiés (procédés, produits) au service de nouveaux usages tels que la mobilité hydrogène, le chauffage individuel et collectif ou la production d’additifs nutritionnels.

Initié par la R&D d’Air Liquide et la start-up française Poly-Shape spécialisée dans la fabrication additive, le projet collaboratif FAIR a pour objectif de proposer d’ici 3 à 5 ans, des équipements intensifiés (réacteurs-échangeurs) plus compacts, moins énergivores et pour un coût moindre à destination de plusieurs secteurs industriels (chimie, pétrochimie, aéronautique, automobile) et tertiaires (pompes à chaleur, cogénération). Adisseo et Auer ainsi que cinq partenaires académiques sont également associés au projet pour créer et pérenniser une véritable filière industrielle française.

Le projet FAIR développe des compétences et savoir-faire dans le domaine de la fabrication additive en y intégrant pour la première fois des contraintes à la fois mécaniques, thermiques, fluidiques et chimiques. Il couvre les aspects conception, fabrication, fonctionnalisation, intégration et usages de ces nouveaux équipements “intensifiés”.

FAIR bénéficie d’une aide de 10,5 millions d’euros sur un coût total de 35 millions d’euros sur 4 ans, dans le cadre du Programme des investissements d’avenir (PIA), opéré par Bpifrance.

Ce projet collaboratif est une nouvelle illustration de la stratégie d’innovation ouverte du groupe Air Liquide.