Aller au contenu principal

L'énergie hydrogène
arrive à Paris

Air Liquide accompagne l'une des premières flottes
de taxis électriques hydrogène au monde

A l’occasion de la COP21, Air Liquide a installé la première station de recharge d’hydrogène à Paris, en partenariat avec la start-up STEP (Société du Taxi Electrique Parisien) et avec le soutien de la Mairie de Paris. Cette station située au cœur de la capitale permet le déploiement de « hype », une flotte de taxis électriques à hydrogène. Une initiative innovante, clairement vouée à s'étendre. En effet, l'énergie hydrogène apporte une réponse concrète aux défis posés par la mobilité durable en réduisant les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la pollution locale dans les zones urbaines.

Des taxis pas vraiment comme les autres

Inaugurée en décembre 2015, la première station de recharge hydrogène installée par Air liquide au centre de Paris - au niveau du pont de l'Alma, entre les Champs-Elysées et la Tour Eiffel - est l’occasion pour son partenaire STEP de créer l'une des toutes premières flottes de taxis électriques à hydrogène au monde. Son nom : « hype ».

Cette flotte - constituée dans un premier temps de 5 voitures Hyundai ix35 - devrait compter environ 70 véhicules d’ici fin 2017 et plusieurs centaines d’ici cinq ans. Par ailleurs, ces véhicules ne s'ajoutent pas au parc des 17 000 taxis parisiens en circulation : ils se substituent à des modèles essence ou diesel.

Un réseau permanent de stations hydrogène, destinées notamment à recharger cette flotte de taxis, doit être progressivement installé dans la région parisienne. 

Réduire la pollution en ville grâce à l'énergie hydrogène

Rappellons qu'un véhicule électrique à hydrogène dispose de plusieurs atouts : 

  • pas de rejet de gaz à effet de serre ou de particules mais uniquement de la vapeur d'eau
  • aucune pollution sonore 
  • une confortable autonomie, de l'ordre de 500 km
  • une recharge rapide en station, entre 3 et 5 minutes

De son côté, Air Liquide maîtrise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage, de la distribution au développement d’applications pour les utilisateurs finaux. Cette initiative permet au Groupe de mieux faire connaître au grand public les bénéfices de l’hydrogène comme énergie propre pour les véhicules.

Un réseau spécifique mis en place dans la région courant 2016
Avec cette flotte de taxis électriques à hydrogène, Paris fait un pas de plus en faveur de la transition énergétique.

Témoignage

« Cette innovation visionnaire permet de tourner le dos aux énergies fossiles et de se projeter au XXIe siècle. Nous n’avons pas de planète B. »

Anne Hidalgo , Maire de Paris

Blue Hydrogen : l’engagement d’Air Liquide

Avec sa démarche Blue Hydrogen, Air Liquide s’oriente vers une décarbonisation progressive de sa production d’hydrogène dédié aux applications énergétiques. Concrètement, Air Liquide s’engage à produire au moins 50 % de l’hydrogène nécessaire à ces applications sans rejet de CO₂ d’ici à 2020 en combinant :

  • le reformage de biogaz
  • l’utilisation des énergies renouvelables via l’électrolyse de l’eau
  • l’usage des technologies de captage et de valorisation du CO₂ émis lors de la production d’hydrogène à partir de gaz naturel

Même lorsqu’il est produit à partir de gaz naturel, l’hydrogène est une énergie vertueuse : à distance parcourue égale, les voitures électriques à hydrogène permettent de diminuer de 20 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux véhicules à combustion.

Energie hydrogène : Air Liquide s'engage pour le transport propre

Entretien avec Pierre-Etienne Franc, Directeur Marchés et Technologies Avancés Air Liquide

Vers une décarbonisation progressive de notre production d’hydrogène dédié aux applications énergétiques
Inauguration de la station de recharge hydrogène par Benoît Potier, Président-Directeur Général du Groupe Air Liquide, et Anne Hidalgo, Maire de Paris, le 7 décembre 2015.

Publications

  • Communiqué de presse du 1 décembre 2015

    PDF - 212.32 Ko

    Télécharger