Aller au contenu principal
Air Liquide
Air Liquide dans le monde
Choisir

Recherche & Développement

Ouvert

Marchés Globaux & Technologies

Ouvert

Fondamentaux du Groupe

Ouvert

Recherche & Développement

Ouvert

Électronique

Ouvert

Ingénierie & Construction

Ouvert

Grands projets

Ouvert

Inauguration du plus grand électrolyseur PEM au monde

pour la production d’hydrogène décarboné

Air Liquide a inauguré fin janvier 2021 à Bécancour, au Québec, la plus grande unité d’électrolyse à membrane du monde. Dotée d'une capacité de production inédite, le site permet de produire de l’hydrogène bas carbone à grande échelle. C'est une première mondiale et un pas de plus vers l'émergence d'une société bas carbone. Retour sur cette installation hors du commun en 5 chiffres-clés.

Une première mondiale 

Le nouvel électrolyseur, installé sur le site d'Air Liquide à Bécancour, comporte 4 unités distinctes dotées de la technologie PEM (Membrane Échangeuse de Protons) pour une puissance totale de 20 mégawatts. Il s'agit de la plus grande unité de ce type actuellement en opération au monde. Concrètement, l’électrolyseur PEM permet de  produire de l’hydrogène à partir de l’électrolyse de l’eau alimentée par de l’électricité issue d’énergies renouvelables. C'est une grande première et une illustration de la capacité d’Air Liquide à déployer des solutions technologiques prometteuses de production d’hydrogène bas carbone à échelle industrielle. Le site comprend également un banc d’essai pour les prochaines versions d’électrolyseurs en cours de développement et devient donc une antenne du Campus Innovation d’Air Liquide dans le Delaware.

Une capacité de production inédite... 

Fonctionnant grâce à l’énergie à 99 % renouvelable fournie par Hydro-Québec, cette unité peut produire plus de 8,2 tonnes par jour d‘hydrogène bas carbone. C'est assez pour alimenter plus de 2 000 voitures, 16 000 chariots élévateurs, 275 autobus ou encore 230 gros camions. Cette capacité de production permet d'assurer l’approvisionnement des clients nord-américains du Groupe en hydrogène décarboné et de haute pureté et, in fine, contribue à réduire leur empreinte carbone.

... pour répondre à la demande croissante en hydrogène bas carbone 

Mise en service en 1987, l’usine d'Air Liquide Canada à Bécancour produit de l'hydrogène gazeux et liquide pour des clients industriels au Canada et aux États-Unis. Avec la mise en service de ce nouvel électrolyseur, les installations québécoises voient leur capacité de production d'hydrogène augmenter de 50 %, ce qui leur permet de répondre à la croissance du marché en Amérique du Nord pour l’hydrogène bas carbone, que ce soit pour des usages industriels ou pour la mobilité.

Réduire l’intensité carbone

Par rapport à un procédé de production d’hydrogène traditionnel, cette nouvelle unité de production permettra d’éviter l’émission de près de 27 000 tonnes de CO2 par année, soit l'équivalent des émissions annuelles d’environ 10 000 voitures. Avec ce projet d'envergure, Air Liquide réaffirme son objectif de produire 100 % d’hydrogène bas carbone ou renouvelable pour la mobilité d’ici 2030. Il confirme également son engagement de long terme pour la généralisation de l'utilisation de l’hydrogène comme vecteur d’énergie propre et pose un jalon supplémentaire vers une société bas carbone. 

Un projet XXL réalisé en un temps record

L’électrolyseur PEM de Bécancour n'aurait pu voir le jour sans une mobilisation humaine exceptionnelle. Sa construction a nécessité 40 000 heures de travail de chantier et 20 000 heures d’ingénierie, de gestion de projet, d’inspection de sécurité et de supervision pour que ce projet puisse voir le jour en moins de deux ans.

En savoir plus sur les initiatives d'Air Liquide en faveur d'une société bas carbone

Article publié le 05 février 2021