Aller au contenu principal

La plus grande unité de production d’oxygène du monde

La plus grande unité de production d’oxygène du monde vient d'être inaugurée sur le site de Secunda, en Afrique du Sud. Sasol, entreprise internationale intégrée des secteurs de l’énergie et de la chimie, a confié à Air Liquide sa construction, sa gestion et son exploitation pour les 20 prochaines années. Décryptage.

Projet grand format

Pour construire la plus grande unité de production d’oxygène du monde, Air Liquide a investi environ 200 millions d’euros1. De la conception à la mise en service, la nouvelle unité de séparation d'air (ASU) a été livrée en moins de trois ans, conformément aux prévisions. Sa mise en service porte à 17 le nombre d’unités de séparation des gaz de l’air livrées à Sasol sur le site de Secunda au cours des 40 dernières années, avec une capacité de production totale d’oxygène supérieure à 45 000 tonnes par jour. Cette 17e ASU est gérée et exploitée par Air Liquide, Sasol ayant choisi d’externaliser pour la première fois sur ce site ses besoins en oxygène à un spécialiste de la production des gaz industriels. Ce projet de taille conforte la capacité d'Air Liquide à gérer de très grands projets innovants et cimente le partenariat stratégique et de long terme entre Sasol et Air Liquide.

1 investissement décidé en 2015.

© Sasol - Utilisé avec permission

L’unité de tous les records

Cette nouvelle ASU bat tous les records de taille : du plus gros compresseur d’air jamais construit, entraîné par un moteur de 65 mégawatts, jusqu’aux colonnes de distillation de l’air bénéficiant des derniers développements dans leur conception… Sa capacité totale de 5 000 tonnes d’oxygène par jour2 est utilisée par Sasol pour la production de carburants et de produits chimiques.  

2 : Secunda étant situé à 1 600 mètres d’altitude, la capacité de production équivaut à 5 800 tonnes par jour au niveau de la mer.

Une aventure humaine à dimension internationale

Au-delà du défi technologique, ce projet pour Sasol est une aventure humaine hors du commun. Des équipes Air Liquide ont été mobilisées partout dans le monde. Les centres Ingénierie & Construction de Champigny et de Vitry en France, Delhi en Inde et Johannesburg en Afrique du Sud ont été au cœur de cette coordination internationale, clé de la réussite du projet.

© Sasol - Utilisé avec permission

Efficacités énergétiques longue durée

La conception de l'unité de production repose sur des technologies de pointe offrant les meilleures performances en termes de sécurité, de fiabilité et d’efficacité, tout en augmentant les capacités de production. Ces technologies, propriétaires d’Air Liquide, incluent notamment plusieurs innovations dans le procédé de compression de l’air, ce qui permet de réduire la consommation annuelle d’électricité de Sasol de plus de 20 %, et de contribuer à diminuer son empreinte carbone.

Contribuer au développement de l'économie locale

Avec ce nouveau projet grand format, le Groupe confirme son leadership industriel et sa maîtrise des technologies de pointe, tout en réaffirmant sa contribution au développement de l'économie sud-africaine et des communautés locales. Cette nouvelle unité représente également une nouvelle source de gaz liquides et permet à Air Liquide d’approvisionner le marché en croissance des gaz industriels en Afrique du Sud. Le Groupe y emploie actuellement 800 collaborateurs et s’engage à soutenir le développement local.