Aller au contenu principal
Air Liquide
Air Liquide dans le monde
Choisir

Recherche & Développement

Ouvert

Électronique

Ouvert

Ingénierie & Construction

Ouvert

Grands projets

Ouvert

Données environnementales

Le reporting extra-financier du Groupe est publié chaque année dans le document d’enregistrement universel. Les données sont auditées par des vérificateurs indépendants, dont le rapport est disponible dans le même document.

Émissions de gaz à effet de serre

Les émissions de gaz à effet de serre des entreprises sont usuellement réparties suivant trois périmètres, appelés « scopes », en fonction de l’origine des émissions. 

  • Le Scope 1 correspond aux émissions directes générées par l’ensemble des sources d’émissions possédées ou contrôlées par Air Liquide. Ce périmètre regroupe : 

    • les unités de production du Groupe
    • le transport des produits jusqu’aux clients et aux patients
  • Le Scope 2 correspond à l’ensemble des émissions indirectes liées à la production d’électricité ou de vapeur achetée à l’extérieur du Groupe dans les différents pays où il opère. Ces émissions dépendent donc étroitement du contenu carbone de l’électricité des pays où Air Liquide est présent.
  • Le Scope 3 correspond aux autres émissions indirectes générées par exemple par les transports, le cycle de vie des produits, les biens et services et l’énergie. Air Liquide a initié une analyse plus précise et complète de ses émissions de scope 3 selon le Greenhouse gas Protocol. Le travail en cours a pour objectif de quantifier les différentes catégories de son scope 3 et de déterminer les plus impactantes pour l’activité du Groupe.

Les achats d’électricité du Groupe

69 %

pourcentage de l’énergie électrique consommée par le Groupe qui est bas-carbone ou renouvelable

Le rôle des achats d’énergie est clé pour Air Liquide notamment en ce qui concerne les émissions indirectes de gaz à effet de serre du Groupe (Scope 2). La politique du Groupe en matière d’achats d’énergie encourage l’achat d’électricité auprès de fournisseurs qui font le choix d’une production bas-carbone. 

Gestion de l’eau

Consommation de l’eau

La consommation d’eau du Groupe est due à la perte d’eau par évaporation dans le processus de refroidissement de machines tournantes, en particulier pour la production des gaz de l’air, ou de son utilisation comme matière première pour des produits tel que l’hydrogène.

Depuis plusieurs années, Air Liquide a mis en place un groupe de travail pour améliorer la collecte des données et mieux piloter la gestion de l’eau sur ses sites de production pour en réduire la consommation, en particulier dans les zones de stress hydrique. 

Gestion du risque lié à l’eau

Air Liquide a réalisé une évaluation des risques liés à la gestion de l’eau de ses sites suite à la publication en août 2019 de la nouvelle carte “Aqueduc 3.0 Water Risk Atlas” du World Ressource Institute (WRI). Selon cette étude, 1 % des sites du Groupe sont situés dans des zones qui seront considérées en 2030 comme zones arides.

Pour réaliser cette évaluation, Air Liquide s’est basé sur le scénario "business as usual" (SSP2 RCP8.5 de l’IPCC)  qui correspond à un développement économique stable et à une augmentation constante des émissions mondiales de carbone.

Solutions de traitement de l’eau pour les clients

Depuis 35 ans, Air Liquide est une référence dans le domaine du traitement de l'eau, offrant à ses clients des solutions efficaces et faciles à mettre en œuvre pour faire face aux défis environnementaux. Le groupe continue d'aider ses clients à répondre à des réglementations plus strictes, à lutter contre le stress hydrique et la sécheresse grâce à des solutions rentables.

En savoir plus

Document d'Enregistrement Universel 2019

PDF - 11.8 Mo